F1 – Markus à Melbourne

 
La valse du troisième pilote continue chez Midland F1!  Retour de Markus Winkelhock pour le grand prix d’Australie, qui effectuera sa deuxième participation aux essais du vendredi sur la voiture de "réserve".  Après Bahrein, Melbourne.  Les essais de Sépang étaient effectués par le suisse Mondini (un nom de cirque, Mike!), qui s’il s’était montré performant côté chrono (plus vite que ses "titulaires"), il s’était montré physiquement incapable de tenir plus de 15-20 tours (douleurs au cou)… Pro?
 
Markus, comme à Bahrein, découvrira un tracé qu’il n’a jamais pratiqué.  Physiquement, c’est quasi une "tradition familiale" puisqu’on peut considérer très sérieusement que Manfred fût un des premiers à se préoccuper de sa préparation physique (le premier? possible!), cela devrait donc aller!.
Bon, ça veut pas dire "charette"…
 
Précisons que Midland Toyota F1 a fait signer quatre "porteurs de valises" (dollars dollars, ou roubles, vu que c’est une équipe sous licence russe!) ; qui se succéderont au fil de la saison!
 
Allez, Forza Markus.
Publicités

2 réflexions sur “F1 – Markus à Melbourne

  1. "Ca veut pas dire charette"! J’adore! 😉
     
    Il est quand même étonnant, surprenant, ébouriffant de voir qu’un gars qui est sensé être hyper préparé et motivé, un gars qui a du tuer père et mère (sans compter l’argenterie familiale et le Yorkshire vendus) pour foutre son postérieur dans un de ces cerceuils ambulants, ne soit pas préparé physiquement et qu’il ne puisse tenir que 20 tours !
    Quand on pense que tous les vieux de la vieille certifie que le pilotage des voitures contemporaines est beaucoup plus aisé qu’il y a 20 ans (hein Pat), c’est à se poser des questions…

  2.   
    L’argenterie et le york-chieur c’est normal (beuark), père et mère itou…  Mais quand on sait que le dit Mondini a couru plusieurs courses de GP1 (courses de monoplaces genre F-3000, organisées non par team mais par nation, en 2 manches : une "sprint" et une "endurance"), pour le compte de la Suisse on peut se poser la question du professionalisme…  Reconaissons tout de même que le grand prix de Malaisie est un des plus éprouvants (circuit physiquement dur et climat chaud et humide).
     
    Pour rester au GP1 la victoire finale revient à la France (13 victoires sur 16 courses), et que la dernière course a été remportée pour la Malaisie (on y reste!) par Alexander Yoong (victoire "sprint" et 2nd en "endurance" – 1er au bilan des 2), ex pilote Minardi… Il avait réussi la pôle, aussi!.
     
    Plus faciles… il y aussi les "Grands Prix Masters", maintenant, courses pour vétérans (cfr tennis!) tous sur des monolaces identiques de 650cv…  Les Mansell, Arnoux, Cheever, Warwick (que du bonheur!) les trouvent effectivement plus "accomodantes" que les ex F1…  S’ils le disent…  Mais ça reveut pas dire charette…  Peut-être une course de GP Masters à Francorchamps le 17 septembre… j’en reparlerai!

What did you say ???

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s