Thema : my 80’s icons – Kim Wilde

Poster un commentaire

5 février 2007 par L'Ornitho

Commençons par la chronique « icônes d’adolescence des 80’s et plus si affinités »…  Figures féminines qui m’ont chavirés l’âme, touchés en plein cœur, fait fantasmer, ou tout ça beaucoup à la fois ; et ce au travers de la musique, via l’oreille ou les vidéos…
Il y en aura une chaque jour de cette semaine. C’est sans les textes, et sans bonus non plus… à prendre ou à laisser… voila.
Kim Wilde – Kids in America.
 

Ahhh Kim Wilde… franchement jolie, la p’tite préférée de mes 15 ans… tout un poème en fantasme(s)… j’adore sa voix un peu nasillarde si particulière, ses jolies pommettes et cette bouche ; et le morceau pêche à mort, musicalement ça se tient… et une vidéo pour ados à crocs…

kim-wilde-10603615jizkk_123Que devient-elle? Là c’est moins « hot », moins « rock n’roll » : elle fait dans la variétoche : fait des shows pour la télé flamande, pour Miss Belgique… Sans oublier qu’à l’époque (81) il y avait un groupe derrière elle, qui faisait du rock…dur, dur ; et physiquement elle ne me fait plus rêver… autant de sex-appeal qu’une boîte de corned beef de ration ABL… Son charme venait me semble-t-il de quelque chose de plus « naturel », aujourd’hui elle « esthétise »… dommage, car fondamentalement elle n’est pas moche… mais ce style, ça suffit pas de s’habiller en cuir avec une tronche à la Princesse Mathilde… Bref, de la blondasse pur jus… beuark.

Mes nuits seront sans Kim Wilde…

Advertisements

What did you say ???

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives du Nord (2015-….)

Chris Squire, les hommages !

Anthropologie Ornitho

Il cherchait quelque chose comme des rêves perdus, mais il ne trouvait rien"
G. Büchner.

Je suis de Charleroi comme Stefan Zweig est de Vienne - avec une naiveté héroïque.
M. von H.

Ce qu'on est incapable de changer, il faut au moins le décrire.
R.W. Fassbinder

Abandonné tragique, avec tout-le-reste-de-l’Art, à la fosse commune de l’illusion comique...
M. von H.

Artnithorynque

CV ARTISTIQUE

Préhisto’rnitho

%d blogueurs aiment cette page :