Thema : my 80’s icons – Nena

Poster un commentaire

6 février 2007 par L'Ornitho

J’ignore si c’est à elle que je dois « l’amour » de la langue allemande… Car notre chanteuse, allemande, chante aussi dans sa langue maternelle…  En tout cas, elle m’a pas fait rien, la mignonne… Née le 24 mars 1960.
frech-sympathisch-und-cool-nena-2939337-nanaDécouverte donc par son morceau « 99 luftballons », en allemand (le morceau existe en anglais), écrit dans l’Allemagne « néo-punk-rock » des années 80 (Berlin?), ce morceau parle de la menace de l’armement nucléaire (ballons qui éclatent…), bref sous ses airs « gentils », c’est « engagé »… J’adore sa voix, aussi, vraiment!.  La chanson est bien écrite et tient musicalement la route et le clip, un peu kitch aujourd’hui, je le dévorais ado… et encore aujourd’hui… Physiquement – oubliez la mode « maquillage eighties » – tout à fait mon type de nana, un peu « rock attitude », à la teutone (me fait penser à une amie, Nathalie ; j’comprends pourquoi elle me plaisait!)… A croquer!.

  

« 99 luftballons » :
Génial, que de souvenirs… Que devient-elle?  Elle chante toujours, dont une reprise d’un de ses morceaux avec… Kim Wilde (2 pour le prix d’une?)… Elle a aussi 5 enfants… et garde un corps de rêve… tout pour plaire, quoi!.  Physiquement, « ça le fait » encore, chapeau et toujours dans le style « cuir rock » (pauvre Kim, à côté c’est du babeure…).
Allez, r’met zy la tournée d’ballons…
Advertisements

What did you say ???

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives du Nord (2015-….)

Chris Squire, les hommages !

Anthropologie Ornitho

Il cherchait quelque chose comme des rêves perdus, mais il ne trouvait rien"
G. Büchner.

Je suis de Charleroi comme Stefan Zweig est de Vienne - avec une naiveté héroïque.
M. von H.

Ce qu'on est incapable de changer, il faut au moins le décrire.
R.W. Fassbinder

Abandonné tragique, avec tout-le-reste-de-l’Art, à la fosse commune de l’illusion comique...
M. von H.

Artnithorynque

CV ARTISTIQUE

Préhisto’rnitho

%d blogueurs aiment cette page :