Happy Birthday Gaston!

Gaston Lagaffe fête aujourd’hui les 50 ans de la première parution d’une planche de "gag" de cet innénarrable et sympathique "looser".  Je n’y connais pas grand chose en BD, mais c’est un seigneur, et je lui dois (ainsi qu’a Franquin, son papa et créateur) des fous rires d’enfance (aujourd’hui encore!) assez délirants… Happy Birthday!.
 
 
 
Article tiré de La Libre Culture (c).
 
Gaston Lagaffe, le plus célèbre héros de Franquin, fête, mercredi, ses 50 ans. L’alerte hilare quinquagénaire est apparu pour la première fois le 28 février 1957 dans le journal de Spirou. Cinquante ans plus tard, malgré la disparition de Franquin en 1997, Gaston Lagaffe est devenu au même titre que Tintin ou Astérix, un personnage culte et immortel de la bande dessinée.

Vingt-et-un albums, autant d’éditions ou rééditions, des traductions en plusieurs langues, Gaston Lagaffe et son univers se sont profondément ancrés dans l’imaginaire collectif. Le personnage hirsute au pull de laine vert, gaffeur invétéré et gaffeur notoire, a fait une première apparition timide dans le journal de Spirou en 1957.

Au départ, l’idée de ce personnage "anti-héros" a été lancée après une discussion entre Franquin et le rédacteur en chef de Spirou qui cherchait de nouveaux personnages. Gaston entrait à contre-courant des personnages de l’époque qui étaient surtout des héros purs, durs et sans reproches. Gaston Lagaffe était l’antithèse du modèle BD de l’époque: mou, pas très malin, gaffeur, paresseux, etc. Durant quelques mois, Gaston Lagaffe a animé Spirou par ses gags et inventions en tous genres. C’est à la fin de l’année 57 qu’il deviendra un personnage de BD à part entière en occupant quelques cases.

Gaston, l’employé paresseux et désinvolte du journal Spirou, connaîtra très vite le succès auprès du public, jeunes et moins jeunes. En 1960, le premier album au format 7X23 sera vendu et même distribué comme cadeaux par certains libraires qui pensaient qu’il s’agissait d’une publicité tellement le format était curieux. A partir des années 60, les personnages de "Gaston" illustreront progressivement les albums: de Mesmaeker (1960), le gendarme Longtarin (1962), Melle Jeanne (1962), Labévue (1965), le chat et la mouette rieuse (1970), etc. Les aventures de Gaston comptent des dizaines d’autres personnages comme Prunelle, Fantasio, Franquin, Cauvin…

De 1957 à 1996, Franquin installera Gaston Lagaffe dans le panthéon des personnages fétiches de la BD. Il laisse une vingtaine d’albums culte dont le dernier est sorti en 1996, un an avant le décès de Franquin (Gaffe à Lagaffe). Pour fêter ses 50 ans, Marsu Productions, éditeur de Gaston, sort mercredi l’album Gaston50 qui regroupe les "meilleurs gags" mis en musique par Yvan Delporte et Frédéric Jannin. Le prix de vente est de 8,5 euros. Parallèlement à la sortie de cet album, déjà culte pour les "gastonphiles", l’exposition "Le monde de Franquin" est visible jusqu’aù 15 avril à l’Autoworld de Bruxelles. Enfin, mercredi, le bourgmestre de Bruxelles, Freddy Thielemans, Philippe Close, échevin du Tourisme et Jean-François Moyersoen de Marsu Productions, inaugureront une fresque BD "Gaston Lagaffe" au coeur de Bruxelles à proximité de l’opéra, rue de l’Ecuyer.

Lien complet : http://www.lalibre.be/article.phtml?id=5&subid=103&art_id=334421

Publicités

What did you say ???

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s