Hockenheim 83 : ATS Manfred’s tragedy…

Poster un commentaire

28 juin 2007 par L'Ornitho

Après l’Opéra… la tragédie.  Qualifications du Grand Prix d’Allemagne 1983 pour Manfred Winkelhock. Les qualifications se déroulaient à l’époque en 2 manches d’une heure, une le vendredi et une le samedi ; lors de la première session qualificative, sur sol sec, Manfred à tout « connu » : problèmes de Turbo puis d’électricité et enfin boîte de vitesses… la seconde séance, il pleuvait… dur de se qualifier… en outre de belles images de la belle ATS D6… et l’interview de Manfred!.  Ils étaient assez dépités, ils « jouaient » à domicile (ATS étant un fabriquant de jantes alliage allemand)… Ajoutons que la racée ATS D6 était capable, et habituée, du top 10 en qualifications (Manfred était un artiste du genre, aussi!).
A noter aussi « l’humour » (une des grandes qualités de Manfred qui ne s’est jamais pris très au sérieux… contrairement à on boulot de pilote!) de l’ami Manfred concernant l’arrivée de Stefan Bellof* sur une seconde ATS (arrivée évoquée pour l’Allemagne et l’Autriche), souhaitée par le fantasque – mais génial – Gunter Schmidt, le patron et omnipotent propriétaire (et sponsor!) d’ATS… je dis humour, mais on sent bien que ça l’agace un minium… Le commentaire de Manfred à toujours été (jusqu’à sa démission fin 1984… oui oui démission, preuve de caractère de ce pourtant fidèle de l’écurie) que l’équipe n’avait pas les moyens humains et financiers pour gérer 2 voitures (ce qu’ATS faisait jusque là, mais avec des Ford Cosworth, pas avec le « coûteux – pour l’époque – et fragile BMW, qu’ils découvraient).  Pour preuve, sa non-qualification… « tragedy »…
Pour la petite histoire, la marotte d’engager un second pilote ne quittera pas la petite tête bornée de Gunter Schmidt, mais cela se fera en 1984 avec Gerhard Berger (Autriche 1984 je pense, ses débuts en F1)… qui verra Manfred aux prises avec les mêmes soucis mécaniques qu’en Allemagne 1983… non, l’écurie n’était pas faite pour 2 voitures…
ats_wheels_ats_d6_1
* Stefan Bellof, pilote allemand de F1 principalement, mais aussi d’endurance, se tuera en course à Francorchamps en 1985 lors d’une course d’endurance sur Porsche 962c… comme Manfred, à Mosport, à quelques semaines d’intervalles… Tragédie allemande… vraiment.

What did you say ???

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives du Nord (2015-….)

Chris Squire, les hommages !

Anthropologie Ornitho

Il cherchait quelque chose comme des rêves perdus, mais il ne trouvait rien"
G. Büchner.

Je suis de Charleroi comme Stefan Zweig est de Vienne - avec une naiveté héroïque.
M. von H.

Ce qu'on est incapable de changer, il faut au moins le décrire.
R.W. Fassbinder

Abandonné tragique, avec tout-le-reste-de-l’Art, à la fosse commune de l’illusion comique...
M. von H.

Artnithorynque

CV ARTISTIQUE

Préhisto’rnitho

%d blogueurs aiment cette page :