A few words from M von H. : « Pablo Neruda »

Poster un commentaire

1 août 2007 par L'Ornitho

Nous évoquions le désert, ses nomades ; toi Pablo Neruda, moi ta bouche et l’envie de ton sexe. Voici  l’instantané de nos « tribulations »…
Allez, sans prétention ; « Les mots du Poète…. », de M. von H. – 27/07/2007.
A Nathalie P. (P comme Pologne, Pablo, Patrick, Poésie, Paradoxe et plein de prénoms d’autres filles…).
 —
« Deux déserts roses sous les mots du poète
Et de troubles perles d’eau glissent insouciantes.
Et tandis que les mots de la chanson raniment le vent
Les cheveux sur ta nuque dansent
Comme d’étranges et noires tourterelles.
Et mes doigts et mes ongles dans ta peau
Redessinent le contour de notre mort
Sous le murmure humide de ton chant d’amour ».
 —
Voila! c’est tout, simplement, en passant par nos mots…
« Et n’oublie pas, agenouillé en prières, je chanterai Pablo Neruda à ton con« . Si tu veux..!
pablo-neruda-3
Advertisements

What did you say ???

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives du Nord (2015-….)

Chris Squire, les hommages !

Anthropologie Ornitho

Il cherchait quelque chose comme des rêves perdus, mais il ne trouvait rien"
G. Büchner.

Je suis de Charleroi comme Stefan Zweig est de Vienne - avec une naiveté héroïque.
M. von H.

Ce qu'on est incapable de changer, il faut au moins le décrire.
R.W. Fassbinder

Abandonné tragique, avec tout-le-reste-de-l’Art, à la fosse commune de l’illusion comique...
M. von H.

Artnithorynque

CV ARTISTIQUE

Préhisto’rnitho

%d blogueurs aiment cette page :