Les vraies vérités vraies du mardi : Kleist

Ouais du mardi, le lundi c’est trop pénible… tant sur la forme que sur le fond (parfois on touche comme qui dirait le fond… mais arrive-t-il quelquefois, au hasard, par (dé)bol de toucher la forme?)… question d’esprit répondrait Kleist, s’il n’était bien sûr pas au fond – lui qui ne manquait pas d’esprit pour la forme… (parfois on touche comme qui dirait le fond etc..?). Bon, trêve de spiritualité formelle, venons en au fond :
 
Fragment d’une lettre de Heinrich von Kleist (dramaturge et poète), sur ce vieux débat du fond (l’esprit) et de la forme :
 
"Le propre de la vraie forme, c’est que l’esprit se dégage d’elle immédiatement, tandis que la forme défectueuse le retient comme un mauvais miroir et ne nous rappelle rien qu’elle même".
 
C’est pourtant simple dis comme ça, non?. Si!.
 
 
C’est valable pour les autres jours de la semaine aussi, a l’exception expresse du jour de l’anniversaire du joli* Kleist  – "Euh, … maitre… de sa venue à l’esprit du monde ou de sa mise-à-froid par le fond, l’anniversaire..?" -"Tagueule il te dit le maître petit con, pour la forme..!"
 
* Ou alors c’est le miroir…
Publicités

What did you say ???

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s