A few words from Peter Handke : littérature…

Petite parenthèse Handke : la littérature est irréelle
« La littérature est irréelle, irréaliste. Même la soi-disant littérature engagée, bien qu’elle se qualifie précisément de réaliste, est irréaliste, romantique. Car on ne peut s’engager qu’avec des actes et avec des mots conçus comme actes, mais pas avec les mots de la littérature. En la matière, une erreur est fort grave : un écrivain peut aisément gâcher son engagement, en construisant tout autour des poèmes et des histoires, parce qu’il est tenu de s’engager en tant qu’écrivain et non en tant que membre d’une société. Si jamais il devait y avoir une littérature engagée, il faudrait qu’elle écarte tout élément de jeu comme tout élément formel : il faudrait qu’il se passe de de fiction, de jeux de mots, de rythme, de style. Mais, pour cela, une définition nouvelle serait d’abord nécessaire. Ce type de littérature serait sérieux, sans équivoque, partie intégrante de la réalité : et c’est seulement à lui que s’appliquerait le mot « réaliste ». (1966 – in « la littérature est romantique / j’habite une tour d’ivoire).
AVT_Peter-Handke_4573.jpeg
Et ce qui s’applique à la littérature s’applique aussi au théâtre… allez, zop, über die Dörfer…
Publicités

What did you say ???

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s