A few words from Peter Handke : Par les Villages

C’est période de… dossier rentré, et il reste tout CA au moins à faire… petite réplique tirée du texte, pour le plaisir (ou le sevrage?) :
 
Albin, ouvrier :
 
"Dans la coque de noix, cassée en deux, mon cerveau se tord. Personne n’a le mot de passe pour m’aider à en sortir, personne ne viendra plus gentiment s’accroupir près de moi, mon  regard désespéré ne trouvera plus d’autres yeux, mes lèvres tremblent désemparées, et je ne jappe vers aucun ciel dans les dernières vagues avant le néant, néant, néant".
 
Ouvrier, ou metteur en scène..? 
 
 
Et une vidéo de la semaine : Peter Handke by himself… tout en finesse!.
Publicités

What did you say ???

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s