Le blog, site du week-end : « Muet comme un carpe diem »

Parfois, aux détours d’une paresse, on tapote le clavier pour s’en aller voir ce qu’internet raconte des autres, de soi, du monde… et malgré l’âme indolente d’un jour de "rien foutre", ou presque, l’oeil parfois s’attarde au hasard d’une rencontre, d’une image, d’un écrit. Surprise! s’allume sur ma rétine le vocable "Blanche Neige de Walser"… Ah ce dit l’internaute paresseux, ça nous concernerait-t-y-pas un p’tit peu (non mais! suis un spécialiste de Blanche Neige, depuis que j’ai joué les princes absolument charmant, sous la direction de Nicolas Luçon – on m’la fait pas à moi).
 
Et bien voici un article, bien rédigé, documenté d’un spectateur qui a bien compris, d’une part, les enjeux de la pièce, et d’autre part la dramaturgie liée à cette oeuvre de Robert Walser. Et ce n’est pas parce que la "critique", du spectacle, en est "bonne" que j’écris cela mais bien pour la qualité de l’ensemble de l’article ; et soit dit en passant, que me faire traiter ici de "quelque peu dégarni" passe très bien : on est loin des remarques idiotes d’un spectateur, universitaire, qui a l’occasion d’une rencontre avec le public lors des représentations de Bruxelles, n’avait rien d’autre à dire que d’établir des inepties sur le fait que le prince soit "joué par un vieux" (41 ans) ou sur la couleur de mes chaussettes… – soit.
 
Bien entendu, tout cela m’entraîne à explorer plus avant ce blog. Eh bien travail remarquable que celui des "chroniques", sur "Muet comme un Carpe diem". Je m’explique : films, romans, nouvelles, BD, spectacle, littérature jeunesse… tout cela y est sérieusement chroniqué, d’une manière accessible, sans se prendre la tête (c’est aussi un des objectifs de Christophe, notre sympathique blogueur lillois!). Ce blog, site, n’a qu’une année et franchement il me scotche par sa qualité de contenu, la simplicité de sa présentation et la convivialité de son usage. L’humour y est aussi, en filigrane, complètement présent. Pour "preuve" le "slogan" du blog :
 
La pluie nous protège des parapluies. Rien n’est grave puisque tout est aigu.
 
Autres qualités : la possibilité de s’inscrire à une newsletter, un moteur de recherche, possibilité de laisser des commentaires – et ils sont suivis, j’en suis le témoin heureux!
 
L’adresse de Muet comme un carpe diem :
(Ne perdez pas votre vie à la gagner!)
 
carpe diem
 
 
Le lien vers la chronique "Blanche Neige, Robert Walser :
 
 
Voila, si vous êtes amateurs de culture, cherchez des comptes rendus de bouquins, films, spectacles, ou simplement pour la simple découverte n’hésitez pas à vous y promenez à loisir. J’ajouterai que c’est aussi une manière agréable de se tenir au courant de ce qui se passe chez nos amis français du Nord, et plus précisément de Lille, ville que j’aime beaucoup pour son dynamisme et sa jeunesse, et son environnement urbain.
 
Vous pourrez retrouver le lien général dans la liste "Au Pays des Merveilles de Juliet…" (Culture pour l’oeil, l’oreille, la bouche…)

Publicités

2 réflexions sur “Le blog, site du week-end : « Muet comme un carpe diem »

  1. Merci pour ce compte-rendu du contenu de mon blog. Pour ma part j’ai rajouté au lendemain de votre commentaire de l’autre jour au sujet de l’article que vous citez un lien vers votre ornithorinque qui donnera l’occasion à ceux et celles qui s’intéressent à cette pièce de Wasler de trouver par la même occasion un chemin de traverse vers l’univers de ce prince dégarni mais à la tête pleine.

What did you say ???

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s