Les vraies vérités vraies du mardi : censure…

Oh! chouette, le retour de la chronique pas longue qui combat les idées courtes…
 
Cette fois, de la censure imposée "aux livres" – pour faire court, vieille tradition des états ou régions "obtuses" à l’Esprit. Il y en a des paquets, d’exemples d’imbécilité du genre censure. J’ai décidé de m’arrêter sur deux cas, dont l’idiotie dépasse même les idéologies qu’ils représentent… Nous sommes donc – à tout seigneur tout honneur – en Amérique, dans les années 50 – n’y voyez pas un mode "passé" de pensée, ils sont pour la plupart toujours comme cela aujourd’hui… profonds.
 
INDIANA, 1953 :
 
Une Commission des manuels scolaires de l’État d’Indiana exigea que des textes tirés de Robin des Bois soient retirés des livres d’école en alléguant que ce héros était communiste – il prenait aux riches pour donner aux pauvres.
 
ALABAMA, 1959 :
 
Le Mariage des lapins, de Garth Williams, fut interdit dans les bibliothèques de l’État d’Alabama parce qu’un lapin blanc y épousait un lapin noir !
 
 
Idiot n’est-il pas..? Ce serait drôle, vraiment drôle, si ce n’était pas pénible…  
Publicités

6 réflexions sur “Les vraies vérités vraies du mardi : censure…

  1. Effectivement, ce n’est pas bien de prendre l’argent des riches pour le donner aux pauvres… sans leur avoir aussi préalablement "latter" la gueule : il faut TOUJOURS y ajouter la manière… Octobre 2017, moins de 10 ans dormir…

  2. Difficile question… d’autant plus à la vitesse où ils se reproduisent… vu le nombre, de toutes les sortes, sans doute… mais j’aime bien le lapin "crème" aussi…
     
    Et puis, e qui compte, c’est que les carottes soient "oranges&quot, non…

  3. Euh désolé de jouer le casse-couilles grammai-rien (1X de +, 1X de -…) et de couper vos possibles enthousiasmes, mais si UN lapin blanc a épousé UN lapin noir, le fruit de leurs efforts, plutòt que blanc, noir, crème ou arc-en-ciel, devrait franchement s’appeler McGyver (désolé), à moins que la législation locale ait accordé le droit d’adoption aux unions gaies… (c’était mon quart d’heure militant). Et pourquoi pas un nouveau héros, pour répondre au retour du yankisissime Rambo? "Lapin des bois", noir, grandes oreilles, inscrit aux Black Panthers et à la Gay Pride (mais tendance bi, à bas TOUS les ghettos SVP!), qui parcourerait le Middle West pour faire connaître le bonheur aux immaculées lapines WASP (ça t’en BUSh un coin, non?)? Ou je mélange tout (oh oui, oh oui!)?!

  4. Pingback: “A rule is to break”, de Jana Christy et John Seven. | Restons subversifs (na!)

What did you say ???

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s