Spéciale Fassbinder.

1

13 octobre 2008 par L'Ornitho

Rainer Werner Fassbinder, un génie du cinéma, du théâtre, de l’écriture. Il est aussi quelqu’un qui en quelques années a eu une production quasi pathologique (une trentaine de films, pièces,… en une douzaine d’années). Du cinéma et théâtre « berlinois », politiquement engagé à gauche.
Une équipe aussi : autour de lui, principalement, dés les début : Kurt Raab, Ulli Lommel, Hannah Schygulla, Ingrid Caven. Auxquels viendront se joindre Lou Castel, Eddie Constantine (fabuleux dans « prenez garde à la Sainte-Putain », film sur le cinéma…). Il jouait dans ses propres films aussi ; ce qui est comique c’est que son équipe, sur « Prenez garde à la sainte putain », chacun joue des personnages qui sont réels … et autre membres de l’équipe (ex : le rôle de Fassbinder est joué par Lou Castel, le rôle de Schygulla est repris par Ingrid Caven, etc… – le seul a jouer son propre rôle est Eddie Constatine!).
Une autre époque aussi, un autre rapport au corps, à l’argent : Schygulla faisait des passes comme prostituée pour pouvoir payer les bobines de films des débuts – pas par amour de Fassbinder, par amour du talent de Fassbinder…
Spéciale Fassbinder donc, avec comme premier extrait vidéo « Le roti de Satan », où Raab est époustouflant – un comédien de théâtre, pas un de « l’actor studio »… école cinéma dont je trouve le jeu – outre formaté pour le cinéma américain, d’un ennui colossal.
Fassbinder réinvente le jeu? Je n’irai pas jusque là, mais il interroge le jeu et ses fondements, il propose une « action » dérangeante et pour le moins non-formatée. Ses influences tiennent bien sûr dans le théâtre de Brecht, ou les courants réalistes allemands de l’est, mais aussi du théâtre baroque espagnol…
J’ai eu la chance de jouer, en théâtre, sa pièce « Preparadise sorry now » dans une mise en scène de Caspar Langhoff. Raab lui est mort en 1988… je ne jouerai donc jamais avec lui…

Une réflexion sur “Spéciale Fassbinder.

  1. Patrick dit :

    1er extrait : le roti de satan avec (scène du resto) : Kurt Raab, Ulli Lommel (en arrière plan), Ingrid Caven.

What did you say ???

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives du Nord (2015-….)

Chris Squire, les hommages !

Anthropologie Ornitho

Il cherchait quelque chose comme des rêves perdus, mais il ne trouvait rien"
G. Büchner.

Je suis de Charleroi comme Stefan Zweig est de Vienne - avec une naiveté héroïque.
M. von H.

Ce qu'on est incapable de changer, il faut au moins le décrire.
R.W. Fassbinder

Abandonné tragique, avec tout-le-reste-de-l’Art, à la fosse commune de l’illusion comique...
M. von H.

Artnithorynque

CV ARTISTIQUE

Préhisto’rnitho

%d blogueurs aiment cette page :