Il était une fois la rentrée… »Par ici la sortie ». Polar écolier.

11

3 septembre 2010 par L'Ornitho

Bonne nouvelle, il n’y en aura pas de sixième puisque je reprends des études ayant – enfin! – reçu ma dispense de l’Onem.

Je reprends donc, avec grand plaisir, des études d’instituteur primaire… ca va me changer des études dans une école de théâtre, et avouons le cela me stresse un peu de devoir « laisser la créativité de côté » – on verra et de toutes façons je suis motivé.

Le plus dur, en somme… hmmm… se choisir un nouveau cartable ;o)))

Il était une fois la rentrée… »Par ici la sortie » (Polar écolier de la « Série… tableau noir… »).

« Hop rapido on avale un dernier chocomelk… nerveux! moi? Mais ke nenni. Juste impatient…

Alors… cartable OK, fardes ouais enfin non, pas la bleue… crayons-latte-gomme-compas (tchaaah) zoup, in ze plumier, lance-pierre…mmmh un peu tôt, demain… Buvard-plume-encrier ça c’est la classe je dis…

Les lacets merde comment qu’on fait tanpire la veste – j’rent’plu làd’dans pfouuu allez on s’magne le cul

Scritch-scroutch fermée la porte, baton réglisse vissé au bec, heu… bouatatartine mandarine cécémel tout est là.

Sonnerie viiiiite. Faire comme de si…

« Hô toi, machoire en fer… ouais toi, … pointe toi là tu vas m’planquer ou j’te tire les ch’veux à la récré et chiale pas ça soignera pas ton acné Nadine… Quoi!? T’appelles pas Nadine!… qu’tu veux qu’ça m’foute et range tes dents Nadine elles dépassent et  pi’ t’es sapée comme un caniche de compet’ ma parole enfin bon… magnes-toi Nadine… hop un pied d’vant l’autre et tu fais sourdine ou j’te tapes »…

« Et gaff’ veux pas qu’elle me voit l’aut’ cruche malabar femelle de l’entrée avec sa tronche de pneumothorax… un vrai dessin animé à elle toute seule… pneumothorax et les morpions dans l’espace… Quoi!? Pourquoi je rigole tout seul? t’occupes Nadine tu pourrais pas comprendre et range ta ferraille j’t’ai d’mandé tu veux m’éblouir ou quoi… « 

10 mètres, 9 mètres, 8 mètres – rabattre sa casquette, 7 mètres, 6 mètres fais gaff »ou j’te pinces Nadine, 5 mètres, 4 mètres houhouhou, 3 met… … 2 mè… on s’accroche on s’accroche… 1m… ouais ça y est s’faire tout p’tit…YEEEESSSSS! comme une piqouze dans d’la fesse molle…

… « Hôla, Monsieur »… « P’tain chier merde suis r’pèré »… « Euh Nadine j’crois qu’on t’cause moi faut qu’j’y ai…ïïïe non mais ça va pas d’m’tirer l’oreille j’veux pas finir Spock dans un parc d’attraction… (et merde!) …

« Comment ça j’que j’viens faire ici..! c’est la rentrée au cas qu’tu saurais pas des fois qu’tu serais toujours à Toré’ Mord-moi-l’nosse… Comment ça j »ai l’air un peu vieux pour ça!!! (est-ce k’je’li d’mande son âge à c’te cruche moi!!!). Ben vous savez c’que c’est m’dame (‘spèce de grougnasse!) j’ai r’doublé ma 6è et pi ma 5è … alors… 1 x, 2 x… et ma s’conde 4 fois (fouzi’lui un coup d’compas à c’te pouf’) et pi ossi la première mais faut dire qu’c’est pas ma faute j’avais d’ja pris du r’tard et ma mère qui… Dehors!!! Elle a dit « DEHORS »… Comment ça dehors..! l’éducation est un droit qu’c’est dit qu’c’est même obligatoire ma p’tite dame il est pas marqué d’âge dans la loi d’abord (crevure crevée) et pi l’âge ça à rien à voir l’école c’est pas comme la ménopause y’a pas d’âge… et pi’ moi j’sors pas c’est d’la discriminilisation que je dis j’veux voir le Dirlo’… ah c’est une femme!!! plu qu’des gonzesses dans l’enseignement comment vous voulez qu’les mecs y s’en sortent indemnes après ça… tu parles d’un foutoir mon Paulo…

« Ben » qu’j’y dis à la dirloque M’sieur le commissaire « faut négocier.. » – voyez m’sieur le commissaire « on peut discuter » qu’j’y dis aussi « faut pas vous mettre tout le Martel en gosier d’un coup ma p’tite dame on peut s’gargariser question d’faire descendre la gnôle en douce d’avec la pillule hein » qu’j’y dis encore. Des nib’ ouais voulait rien entendre l’aut pou… l’aut dame avec ses « Vous êtes tro’vieux, z’avez plus l’âge, ils sont trop jeunes,… » et j’en passes m’sieur l’commissaire j’vous jure une vraie fixation qu’elle faisait avec mon âge…

D’acc’ le compas c’est un jeu contondant pour ki sé pas s’en servir mais merde c’est sa faute quoi m’sieur… pardon m’dame votre honoresse le juge (foutues gonzes de m…) comprenez bien moi suis pas un mauvais bougre, j’demande qu’à m’cultiver, qu’à apprendre quoi faut un minimum pour qui veut s’en tirer dans l’existence hein comme on dit… m’sieur m’dame le la juge pardon jvoulais dire (ké tronche de touché rectal ouais qu’je vous dis!) elle aurait pas du s’moquer ça s’fait pas pour une dame dans sa position j’ai vu rouge et l’buvard peut pas avaler toute la mer à li tou’seul comprenez bien m’dame votre honoresse y a des moments qu’les limites dépassent les bornes si j’puis dire, c’est comme qui dirait « un cas d’école » comprenez bien hein quoi…

« Et pour la rentrée c’est par ici la sortie Monsieur »… l’aurait pas du m’chercher la dirlotte… fallait qu’ça lui tombe…

… 20 ans de placard…

– « Euh… gardienne, ai plus de cahier!!! » Et plu d’encre non plus pi’ m’faut des plumes… Et y a tout qui va d’mal en 3,14 (héhé d’ici k’elle comprenne l’astuce… p’tain même au placard faut qu’elles balaient de la gueule ces pouffes)… « Et sans vouloir pousser si j’pouvais avoir un compas ça serait pas du luxe hein comme qui dirait…c’est quand même la rentrée quoi merde »…

Moralité : tant va la cruche qu’à la fin elle vous mouille que moi j’dis… « 

Advertisements

11 réflexions sur “Il était une fois la rentrée… »Par ici la sortie ». Polar écolier.

  1. ẄWẄ dit :

    La soif de connaissance est la seule qui enivre de belle façon! Je te félicite pour ta motivation et ta créativité, j’en suis sure, sera la bienvenue dans le système pédagogique 🙂

  2. ẄWẄ dit :

    Comment ça se passe la reprise des études, cours, stages ?

  3. Patrick dit :

    Ben, je pourrai t’en dire plus le 15 – date de rentrée officielle. Sinon, outre l’obligation d’obtenir une dispense de l’Onem (Organisme national de l’emploi) dans le cadre, ici, de ce qu’on appelle ici "un métier en pénurie" (on manque d’instits), le reste est exactement identique au cursus d’un étudiant classique. On continue à percevoir ses allocations de chômage la durée de la formation, sur base de présence réelle aux cours et de réussite sans quoi la dispense est retirée ou non renouvelée

  4. ẄWẄ dit :

    Impec! 🙂

  5. Brige dit :

    Quand tu seras instit, il y aura des mômes qui , dès le départ auront de bonnes fréquentations !!! Une chance pour eux !Bonne rentrée et bonne entrée à l’école, Patrick !

  6. Patrick dit :

    Merci! Après de tels encouragements, comment ne pas avoir l’envie furieuse de réussir ;o)C’est bien, ca me mets la pression (j’aime!)

  7. ♥ ♫ ♥ Nad'Ouche dit :

    Super Patrick, c’est pour ça que Patichou s’éclipse – lolCa me rappelle les nombreux stages fait au cours de ma "carrière professionnelle", se retrouver face à des Profsavec des "grandes personnes", en peu de temps on redevient le gamin qui sommeille au fond de nous.Donc une belle nouvelle pour toi et bonne rentrée – bisoushttps://cid-e95a8ec787f00986.photos.live.com/self.aspx/D%C3%A9fis%20et%20concours%20Forum%20-/Retour%20%C3%A0%20l%5E4%C3%A9cole.png

  8. Patrick dit :

    Je mets ta création en "photo de la semaine" lundi ;o))

  9. Patrick dit :

    Autre défaut du nouveau blog : l’impossibilité (me semble-t-il!) de corriger un billet, ou d’y apporter des modifications… Pas top ça!!!

  10. oth67 dit :

    Bravo et bon courage !

    Moi, j’entame ma 6ème années comme instit après une réorientation pro suite à un licenciement !
    Pas évident de se remettre dans le bain après tant d’années !

  11. Merci!

    Un an après je suis moins fier … grosse seconde session pas trop convaincante, on verra si je peux continuer, ce qui n’est pas gagné.

    Un formidable métier!! Bravo à vous!

What did you say ???

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives du Nord (2015-….)

Chris Squire, les hommages !

Anthropologie Ornitho

Il cherchait quelque chose comme des rêves perdus, mais il ne trouvait rien"
G. Büchner.

Je suis de Charleroi comme Stefan Zweig est de Vienne - avec une naiveté héroïque.
M. von H.

Ce qu'on est incapable de changer, il faut au moins le décrire.
R.W. Fassbinder

Abandonné tragique, avec tout-le-reste-de-l’Art, à la fosse commune de l’illusion comique...
M. von H.

Artnithorynque

CV ARTISTIQUE

Préhisto’rnitho

%d blogueurs aiment cette page :