Wim Wenders / Pina Bausch : mon coeur danse!

16

4 mai 2011 par L'Ornitho

En tant qu’artiste et qu’être humain je suis un inconditionnel de la grande Pina Bausch ; son regard, son apport au travail du mouvement et du corps, son « invention » du théâtre-danse, fait qu’elle est un de mes modèles, une des influences principales dans mon travail théâtral.

Quand à Wim Wenders, comment pourrais-je ne pas l’apprécier puisque j’aime Peter Handke absolument – qui a écrit le scénario de « Les ailes du désir » pour Wenders, et qui reste un des auteurs les plus important en théâtre ; que W.W. a dirigé Nastassja Kinski, que je continue à considérer comme la plus belle femme ayant existé (na!), pas une mauvaise comédienne, non plus, et que je ne suis pas jaloux (!?!) de ce salopiaud de Wenders qui a tout pour lui, ou presque…

243552-wim-wenders-et-pina-bausch-637x0-2Donc, ne serai pas complètement objectif sur le coup : la grande nouvelle cinématographique de l’année c’est ce qui suit :

Par contre la dimension technique, la « 3D »… je m’en fous – ce qui compte c’est la Danse. Et rien que la Danse. Et un peu le cinéma, tout de même.

web_pina_lobby©Filcoopi--469x239Pina Bausch reste une des artistes  les plus importantes de l’histoire de la scène.

Advertisements

16 réflexions sur “Wim Wenders / Pina Bausch : mon coeur danse!

  1. ***SylB*** dit :

    dis donc y z’ont piqué la choré à une banque francaise ….ah zut me rappelle plus laquelle !!!!

  2. ***SylB*** dit :

    ceci étant dit une très belle BO !! l’expression corporelle est vraiment un bel art

    • On danse dans les banques en France? Tout va si bien… nous c’est nos banques qui ont pris la danse, sans le moindre talent… de l’espace ils ne connaissent que le vide sidéra..nt

  3. nadouche186 dit :

    Bon tu viendras pas boire un kawa de chez Tétrapak alors hiii !
    Moi je peux plus en boire trop malade quand j’attendais mon ainé.
    Sinon j’attends la sortie en DVD, raté au ciné, mais ma nièce qui
    adore la danse, la trouvé très bien.
    Mon rêve pas encore excausé, allez voir un ballet au Palais Garnier,
    m ais pas donné les places humm !

  4. ẄWẄ dit :

    J’ai un W de plus, j’ai gagnééé!!

  5. Brigitte H.B. dit :

    Vu quelques extraits a la tele…wouah…!!!!!!!! On y va des que le film sort a Bruxelles et je ne manquerai pas de t’en parler. Il passe a Charleroi ??

    • IL est déja passé à Charleroi, très récemment, au Ciné le Parc… mais je n’étais pas dispo (pas en 3D), sauf erreur c’était pendant Paris, ou juste un peu avant – je répètais…

      A voir bientôt, et j’irai sur Bxl si nécessaire.

  6. http://www.rtbf.be/info/chroniques/chronique_pina-le-premier-film-d-auteur-en-3d?id=6055643

    L’aime bien Hugues Dayez (le Monsieur Cinéma de la RTBF), en plus il a plutôt pas mal d’humour ce qui ne gâche rien. Pas forcément tjs d’accord (assez souvent qd même)sur ses critiques, mais du moins ont-elles le mérite d’être généralement pertinentes

  7. marlaguette dit :

    Ca donne une super grosse envie toutes ces images, ces mouvements, ces arrets… Bon ben faut que je me bouge pour voir ça ! Merci 🙂

    • On va se bouger aussi, il est pas sur Charleroi, semble-t-il… et dire que c’est à Charleroi que ce trouve le Centre Chorégraphique de la Communauté française, de réputation internationale (ou Charleroi-Danses), c’est un comble…

  8. marlaguette dit :

    Ben… trop bien ! Mais les lunettes DDD…c lourd, ca glisse… mais trop bien quand même !

What did you say ???

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives du Nord (2015-….)

Chris Squire, les hommages !

Anthropologie Ornitho

Il cherchait quelque chose comme des rêves perdus, mais il ne trouvait rien"
G. Büchner.

Je suis de Charleroi comme Stefan Zweig est de Vienne - avec une naiveté héroïque.
M. von H.

Ce qu'on est incapable de changer, il faut au moins le décrire.
R.W. Fassbinder

Abandonné tragique, avec tout-le-reste-de-l’Art, à la fosse commune de l’illusion comique...
M. von H.

Artnithorynque

CV ARTISTIQUE

Préhisto’rnitho

%d blogueurs aiment cette page :