Crime de Méphistophé-lèse majesté…

« L’était une fois l’histoire d’un type qu’avait l’âme d’un Méphisto plus que d’un Faust, qui, lorsqu’il se devait d’apposer sa signature au bas d’un document, tout à sa duplicité infernale, en venait à se mettre à avoir des oublis mémorables… A l’évidence même il ne se serait pas vendu son âme à soi-même, de peur de s’être roulé lui-même. Certes, comme tout bon Méphisto il lui tardait d’interpréter Faust, dans son rôle titre, car tout malin qu’il était, au contraire de Faust qui se croyait malin au point de rouler le malin, Méphisto aimait à faire le malin, et rêvait de briller en représentant Faust, sur scène. Vous riez! Il n’y a pas de quoi : le présent malin narrateur a fait son malin et, s’il s’est inscrit à l’examen de musique, l’a oublié, que diable, d’apposer sur le document ad-hoc sa signature… A malin, malin et demi… Ceci dit, je et il, nous l’affirmons, un jour nous, il et je, jouerons Faust. Et sur terre, dans les airs ou dans les limbes infernales, tous seront mis d’accord. Craché, signé, si je mens qu’ils aillent en enfer… ».

Pat le Méphistopathe (sale maladie!!)

"Le Concile d'amour" mise en scène et jeu (Mephisto)

« Le Concile d’amour » mise en scène et jeu (Mephisto)

« Le Concile d’amour », d’Oscar Panizza
Mise en scène, dramaturgie, scéno et création lumière : Patrick Leonard
Rôle : Mephisto – (c) image : Eric Clemens

« Tout homme qui marche peut s’égarer » – Johann Wolfgang von Goethe ; extrait de « Faust »

Publicités

25 réflexions sur “Crime de Méphistophé-lèse majesté…

  1. Quand aux examens, outre que je reporte musique à septembre (!!!), il me reste à repasser Géographie ce vendredi 17. Dernier de la série.

    Un peu marre, et aussi fatigué – rester motivé quand on se prépare à la « plus belle » session de septembre jamais connue, c’est hard. Et surtout long à finir.

  2. Bon alors, si j’ai bien tout compris (rien n’est moins sûr), tu as oublié de signer à la fin de ton examen, c’est ça ?
    Et le mec aux tablettes de chocolat, c’est toi.
    Et comment ça va en géographie à part ça ?

    • Tu nous diras ça demain. C’est vrai qu’on n’est que jeudi, rhooo… ce n’est plus un coup de mou, c’est carrément la destroyaffection!

    • Pas à la fin, au début… pour le repasser, quand on a une côte « positive » (donc non-échec), mais que l’on estime pouvoir faire mieux on peut se réinscrire à la session suivante à cet examen : par exemple pour augmenter la moyenne année, ou obtenir des dispenses si on redouble, avec une cote de 12/20. Ayant fait 10/20 et voulant augmenter ma note, je m’étais réinscrit mais ai oublié de signer le document… voila pq je me demandais quelle était la raison qui faisait que je n’avais pas été mis au courant du changement de date – bref suis allé à l’exam’ pour apprendre que je n’y étais pas inscrit…

    • Oui, il y a quelques années, j’ai un peu perdu (moins que les cheveux en tout cas) mais je continue à faire gaffe ; à l’époque je faisais encore régulièrement de l’escalade et autres sports. Je jouais Mephisto dans une pièce appellée « Le Concile d’Amour » de l’Allemand Oscar Panizza.

          • N’importe quoi! On ne révise pas à 3h du mat’, mon p’tit bonhomme, m’enfin!!!
            Bon dodo quand même et bon courage surtout. N’oublie pas de signer 😉

    • Non, réinscrit d’office, l’ai raté en décembre (48/100). Je travaille très bien dans les petites heures du matin, je suis frais, calme et reposé. Etudie et travaille régulièrement de 6 à 7-8h du mat, avec beaucoup d’efficacité ; le soir j’y arrive plus. Et ici c’est une grosse révision du cours terminé en décembre.

      Je signerai en sortant de l’examen, c’est la règle.

  3. Moi, je crois que ton role d’etudiant n’est pas tout-a-fait au point, faut dire qu’il faut s’accrocher sur le fil administratif, ceci dit a ta decharge.
    Mephisto, la, par contre, c’est dans tes cordes, un role en or, c’est lui qui recoit les signatures….. :green:

    • Oui, je crois aussi pour le rôle d’étudiant… peux et dois mieux faire ; ai décroché vers avril… en partie pour les exams de Sophie à Paris (ce que je ne lui reproche évidemment pas), mais en comptant les déplacements (train Liège allé-retour + domicile/lieu de travail – gare) c’était 15 h semaine, c’était beaucoup de pris sur mon temps d’études et surtout de temps de prépa de leçon pour le stage actif- mais j’ai choisi, et je le regrette pas.

      Et il reste septembre… 48 crédits à aller chercher pour être en seconde. Ou en seconde avec des exam de première à repasser ; voire être en première avec dispenses et inscription dans certains cours de seconde. Je n’ai pas renoncé, je dois absolument apprendre à gérer mon temps de travail.

      Signature ou l’âme à l’amer…

  4. Et je préfère jouer Faust que Méphisto, en vrai… mais Faust ce serait mieux dans la cinquantaine, d’ici là Mephisto m’agréerait bien aussi. J’en ai déjà joué un donc… C’est comme pour Shakespeare, je deviens vi… non… je ne suis plus assez jeune pour interpréter Hamlet mais me sens (vantard!!) prêt pour Richard III… celui là aussi me fait fantasmer ; le dernier grand fantasme : Peer Gynt, d’Ibsen dans le rôle titre.

    C’est bien pas besoin de signer pour rêver… mais bien pour jouer (contrat… sans c’est moins… alimentaire…)

  5. j’ai du rendre visite a henry mintzberg pour savoir ce qu’est un Adhocratie !!
    ben ,c’est pas jolie jolie ..hé..hé…….^^ 😉

What did you say ???

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s