Restons pédagogue et solidaire avec ces ingrats …

Un paquet d’années que je m’échine à former les jeunes enseignants …

Et même pas un mot de remerciement pour saluer les efforts consentis. Ingrats …

Et, magnanime, j’ai bien l’intention de remettre le couvert cette année… si je peux.

http://www.facebook.com/capitaine.courageux#!/media/set/?set=a.10150280964159412.342954.132554919411&type=1

(c) image 2011 – Pierre Kroll/Enseignons.be

Publicités

15 réflexions sur “Restons pédagogue et solidaire avec ces ingrats …

      • Oui, j’ai bien compris le dessin…

        Personnellement, je n’ai jamais enseigné, mais j’ai été pionne (maîtresse d’internat, exactement) tout en suivant mes études. Ce n’était pas bien gratifiant mais ça permettait de vivre en attendant de trouver le genre de boulot que je je voulais.

    • Non non ici c’est le vieil élève qui forme les jeunes profs :))

      Ai pas fini ma formation, c’est ca qui est chouette … n’arrêterai jamais d’être étudiant, et pas seulement dans l’âme 🙂

  1. J’avoue ne pas regretter de ne pas avoir été prof (j’ai un maîtrise de philo), vu l’ambiance depuis de longues années.

  2. La seule année où j’ai enseigné, ma classe de philo a eu 14 de moyenne au bac (je faisais aussi français en 2ème et 1ère par « absence tout au long de l’année » du prof de français, que je n’ai jamais vu ; là j’ai été moins bon).

  3. Je me suis reconverti dans la banque (au moins douze métiers différents). Parfois pénible (petits chefs), mais très diversifié pour qui veut.

    • Ca fait tjs une expérience ;o)

      La philo sert-elle dans le monde bancaire ..?

      Pas de sots métiers, ai une amie prof d’histoire qui s’est reconvertie dans le bancaire aussi … y’aurait peut-être là une étude à faire :O)

  4. Je crois que c’est aussi surtout le « manque de moyens » ou, pour le moins, « le manque de volonté de mettre des moyens »… je crois que cela doit êtreça qui fatigue, qui use – le milieu artistique, la culture, c’est le même, là on n’est pas virés, on sombre dans l’oubli faute de pouvoir montrer son travail.

    Je reste convaincu qu’on peut et doit apporter quelque chose aux gamins, sinon quels « adultes » demains? Des adultes « téléformés », juste obéissants et sans esprit critique.

    Le secteur privé n’est certainement pas plus respectueux … respect si rentabilité et « utilité », sans ça t’es plus rien … j’aime une forme plus « collectiviste » d’utilité, pas une utilité « à la société » – ce qui est très différent.

What did you say ???

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s