(Avant) hier à Sousse, aujourd’hui à Budapest, demain à …

Hier à Sousse chante Alain Bashung … Il ne croyait pas « si bien » dire …

La révolution tunisienne n’en finit pas avec ses soubresauts réactionnaires : une chaîne de télé attaquée par des extrémistes pour avoir diffusé le film « Persépolis », lui-même suivi d’un débat sur l’extrémisme religieux. La chaîne (Nessma) redifusera le film ce mardi.

http://www.lemonde.fr/tunisie/article/2011/10/09/une-chaine-tunisienne-attaquee-par-des-islamistes-pour-avoir-diffuse-persepolis_1584656_1466522.html#xtor=RSS-3208

Je pense qu’il est utile de défendre cette révolution de la récupération intégriste. Ceci dit, le besoin, la soif de changement est voulue par beaucoup et je crois qu’ils (et elles) lutteront pour leur droits.

Et en Europe, ce n’est pas mieux. Que cette dernière ne donne pas de leçon… A Budapest, en Hongrie donc, au « coeur » de l’Europe, l’extrême droite populiste prend la direction d’un théâtre… Quand l’Art et la Culture tombent « sous la coupe » de l’extrémisme populiste, c’est toujours un très mauvais signal.

A relire :  « Mephisto », de Klaus Mann … Aujourd’hui dans les théâtres, demain dans les écoles? La peste prend la scène … pitoyable

http://www.rtbf.be/info/monde/detail_hongrie-des-figures-d-extreme-droite-a-la-tete-d-un-theatre-de-budapest?id=6879543

Demain Bruxelles, Paris, Athènes, Porto, …

http://www.rtbf.be/info/regions/detail_indignes-a-bruxelles-des-dizaines-d-arrestations-au-parc-elisabeth?id=6883383

Publicités

16 réflexions sur “(Avant) hier à Sousse, aujourd’hui à Budapest, demain à …

    • Lieu emblématique… pour un bras de fer qui l’est tout autant.

      Ils péfèrent, comme en de nombreux endroits du monde, maltraiter « les pauvres » que de traiter la pauvreté… autre extrême.

  1. Les extrêmes droites européens plus ou moins nostalgiques du nazisme et les fondamentalistes arabes devraient s’unir…ils ont les mêmes façons de « penser ».

    • Si tu as un trou … jette ces pièces dedans ;o)

      A priori moi non plus, même les piècers écrites sous le régime nazi ont été vites oubliées – de la merde, osons le mot. Klaus Mann en parle un peu dans ses livres.

      Et même en Allemagne, ils devaient se rendre compte de cette médiocrité (tous les grands auteurs exilés…) puisqu’ils s’appuyaient sur des « relectures » d’oeuvre plus anciennes… comme le Faust de Goethe…

  2. Dans un autre genre, as-tu vu un film allemand récent qui s’appelle « La vague » . Une oeuvre de fiction située dans notre monde contemporain et qui décrit comment pourrait redémarrer et prendre le pouvoir un mouvement totalitaire?

    http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=134390.html

    En fait, cela commence comme une expérience universitaire d’un professeur avec jeu de rôle grandeur nature pour démontrer la puissance de l’endoctrinement, de la discipline et du culte du chef… Et le pire, c’est que la démonstration marche!

    • Non je ne l’ai pas vu!! Forcément que cela marche serais-je tenté de dire – l’humanité ne se corrigera jamais de ce point de vue…

      C’est tellement facile de suivre et de se laisser griser par « la vague » … le hooliganisme n’est rien d’autre non plus, ou même en surfant sur une vague « émotion » on parvient à regrouper les gens.

      Les gens ne veulent plus ou pas avoir d’opinion, ils veulent « suivre » (beeeeh)

      Milgram n’est pas loin non plus …

What did you say ???

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s