Martha Raye, profession « Comic Actress » (vive le music hall).

26

13 novembre 2011 par L'Ornitho

Je dois bien avouer que trouver un titre à ce billet a été dur – « Martha Raye, Reine du Music Hall » ; « Focus Music Hall … » ; « Hommage à Martha Raye » – grrrh.

« Comic Actress », c’est comme ça qu’on la répertorie, et ma foi, c’est assez juste dans l’acceptation américaine du terme.

Je ne cache pas qu’elle est une des comédiennes qui m’a le plus marqué au cinéma, elle qui vient en droite ligne du Music Hall, née de parent qui formait un duo à la scène – « Reed & Hooper ». On ne rendra jamais assez hommage aux comédien(ne)s formés, à cette époque (années 20 à 50), par le Music Hall (songez aussi à Chaplin, Laurel & Hardy, …). Elle chante, elle danse, elle joue – une comédienne complète, ce qui est normal quand on vient du Music Hall et que l’on connaît les rigueurs de Broadway.

Le fait, aussi, qu’elle joue dans deux de mes films favoris :

« Hellzapoppin« * (1941), production absolument déjantée et d’une inventivité que l’on rencontre peu, avec des innovations techniques (effets spéciaux, audacieux pour l’époque), un total « non sense » dans la narration et la construction … un ovni music hall!!!.

Ensuite on la retrouve dans ce chef d’oeuvre de cynisme comique qu’est « Monsieur Verdoux » (1947), de Charlie Chaplin. Nul doute pour moi que Chaplin a du voir Hellzapoppin’ – avec Chaplin, ils forment un duo magnifique, où elle tient parfaitement sa place face au grand Charlie!!!

Malgré, ou grâce, à son physique singulier – cette grande bouche et cette dégaine très singulière de déménageuse, elle mange l’écran avec une drôlerie communicative. Une VRAIE comédienne, et chez les comiques elles ne courent pas les rues.

Extraits (par ordre chronologique) :

Hellzapoppin, dont j’ai choisi un extrait plus large que la simple apparition de Martha Raye, pour la folie générale qui y règne 🙂 – voyez la scène « Watch the Birdie », entre autres!

Monsieur Verdoux – avec la délicieuse scène de la barque!!! extrait qui dépasse cette « simple scène » :

Merveilleuse réplique (dans la barque)

Chaplin : – Lassoo him

Martha Raye : – Don’t be silly, you can’t lasso a fish !!

Qu’est-ce qu’elle me fait rire, vraiment. Et comme metteur en scène, plutôt une Martha Raye que trois Garbo ou deux Dietriech … magnifique de drôlerie et d’un talent construit sur autre chose qu’un physique! Complète. Origine : Music Hall.

Une grande comédienne.

http://en.wikipedia.org/wiki/Martha_Raye

* Hellzapoppin qui comprend aussi la plus folle scène dansée de « Hip Hop » de l’histoire du cinéma :

http://www.youtube.com/watch?v=ahoJReiCaPk&feature=related

Advertisements

26 réflexions sur “Martha Raye, profession « Comic Actress » (vive le music hall).

  1. Franchement, prenez aussi le temps de redécouvrir ces 2 films!!!

  2. nadouche186 dit :

    Hello Pat
    Une bien jolie personne en tout cas, je connais pas je te dirais,
    le cinéma de cette époque connais pas du tout.
    Bonne semaine,super beau et doux sur Paname – bisous

  3. ẄWẄ dit :

    J’ai les deux films et je la trouve comme toi d’une drôlerie époustouflante dans Hellzapoppin’.
    Chouette à regarder avant de coucher, merci copain 🙂

  4. leodamgan dit :

    Je ne sais si je dois avouer… Mais courageusement, bien que le rouge de la honte me monte au front, oui j’avoue : je n’ai pas vu ces deux films.
    Faute avouée est censée être à moitié pardonnée, mais pour qu’elle soit complètement pardonnée, il faut d’urgence que je trouve ces deux films!

  5. ẄWẄ dit :

    Comment ça 0 point ??
    De toute façon, tu ne votes jamais pour moi, alors hein…

  6. snake0644 dit :

    Certains acteurs américains sont hallucinants de professionnalisme. C’est plus rare en France où ils sont plus spécialisés : faire les zouaves chez Ruquier ou autre, est une spécialité reconnue et appréciée du grand public. (Pisser dans les avions en est une autre).

    • Excellent – je vois tout à fait ce que tu veux dire lol!

      Quand les avions prennent de la hauteur, ils baissent leurs frocs, étrange non?

      J’espère qu’il ne feront pas des émissions aériennes de Rucquier …

  7. Brigitte H.B. dit :

    Je la connaissais sans la connaître…Monsieur Verdoux est un de mes Chaplin préféres !

    • Difficile de pas l’aimer ce film je crois! Beaucoup d’intelligence et un regard acéré sur la société, en se servant aussi du « comique » … quel Maître ce Chaplin – et sur une idée de Orson Welles (ami des réalisateurs de … Hellzapoppin’ – le cinéma est un joli microcosme!)

  8. Bon Week end et plein de bisous 😉
    Merci pour tes visites 😉

  9. ẄWẄ dit :

    La voix du King prise d’un fou rire, ça fait plaisir, merci!

  10. zippojp dit :

    ça ! c’est quelque chose que j’aime bien ..hein ! 😉

What did you say ???

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives du Nord (2015-….)

Chris Squire, les hommages !

Anthropologie Ornitho

Il cherchait quelque chose comme des rêves perdus, mais il ne trouvait rien"
G. Büchner.

Je suis de Charleroi comme Stefan Zweig est de Vienne - avec une naiveté héroïque.
M. von H.

Ce qu'on est incapable de changer, il faut au moins le décrire.
R.W. Fassbinder

Abandonné tragique, avec tout-le-reste-de-l’Art, à la fosse commune de l’illusion comique...
M. von H.

Artnithorynque

CV ARTISTIQUE

Préhisto’rnitho

%d blogueurs aiment cette page :