Paul Willems aurait cent ans aujourd’hui (4 avril 2012) – « Chronique du Cygne » (4)

Il y a 100 ans aujourd’hui naissait à Edegem (banlieue d’Anvers) Paul Willems, auteur flamand d’expression francophone …

Cela méritait bien un hommage, en mots. Les siens. Et extraits de la « Chronique du Cygne », oeuvre végétale et symboliste à laquelle trois épisodes vous ont déjà été distillés (décembre 2011).

Un 4è épisode en une « Méditations de l’ermite », bien de saison.

M’en serais voulu, en ce matin de départ pour Paris, de pas prendre le temps de partager quelques mots. Nous nous sommes levés tôt tout exprès!

Petit rappel de 4è de couverture, afin d’assurer la topographie onirique des lieux :

“Enfants élevés au rythme des saisons, Rose-Diane et Séréno découvrent avec stupeur que leur domaine aux allures poétiques, peuplé de jardins, de licornes, de lutins et de sirènes d’eau douce, mais aussi leur langue, une langue “végétale”, sont condamnés à disparaître. En effet, les marchands semblent bien décidés à remplacer ce monde peu rentable par d’horribles murs.

Qu’adviendrait-il d’eux si ces merveilles de la nature venaient à être chassées? Rose-Diane deviendra-t-elle une Dame des Jardins, Reine de la nature pour une année, telle que l’avait été sa propre mère? La lutte entre fleurs et béton ne fait que commencer …”.

Place à l’ermite, maintenant.

« XXVII – Méditations de l’ermite » :

« Il printanèle » écrivait Maître Hondius, comme nous dirions : il pleut. Ce beau verbe populaire me ravit. Il qualifie mieux qu’une longue phrase l’action du printemps sur les prés et les champs.

Les jardiniers parlent la plus belle langue qui soit. Je me souviens avoir entendu dire : « Si le temps reste doux, bientôt les jardins tuliperont et rosèleront ».

Notre langue dispose d’un trésor de verbes à la mesure des jardins. Ainsi buissonner désigne l’action par laquelle les buissons bourgeonnent, broussaillent et dardent des rameaux dans tout les sens. Forester s’emploie pour évoquer la forêt, les arbres et les feuilles qui foisonnent. Pommeler désigne l’action du pommier. Si vous chantez les premiers mots de la complainte : « Déjà les vergers pommèlent » il est superflu de décrire l’automne, les feuilles encore vertes et les pommes rouges qui brillent au soleil.

On dit d’une vache qu’elle vêle et d’une brebis qu’elle agnèle et c’est bien dit, car dans ces mots il y a veau et agneau. La signification de ces belles expressions s’est étendue à d’autres domaines. De certains morceaux de musique on dit qu’ils buissonnent. Quel mot exprime mieux le caractère à la fois gracile, bourgeonnant, pointu et multiple de ces harmonies? Dit-on d’un homme qu’il pommèle : on décrit une manière d’être faite de santé luisante, de rondeur drue et de bonne humeur lisse. Si au contraire on dit : il peupliole, on parle d’un homme dont la nature est élancée et qui se profile tout vert devant le ciel où dérivent des nuages blancs. Un vieux proverbe dit :

Filles printanelez et garçons avrilez

Le beau temps ne sera pas de longue durée.

Ainsi notre langue donne un caractère végétal à toutes nos pensées, puisque nous pensons avec ces mots vivant qui verdoient et rosèlent dans les jardins. Voila pourquoi je médite sur les humbles choses qui m’entourent, estimant que la très petite mousse vaut plus que la plus vaste abstraction. Voila pourquoi je pense au temps qu’il fait et non à la métaphysique ».

Il est aussi à espérer que les œuvres épuisées de Paul Willems, et elle sont nombruses, soient republiées aussi, tant en théâtre que sous d’autres formes de récit (je pense à « La neige », oeuvre pour (grands) enfants!).

Un hommage tout simple, et je ne peux que vous inviter à découvrir ses écrits si vous ne les connaissez pas.

http://www.arllfb.be/composition/membres/willems.html

http://fr.wikipedia.org/wiki/Paul_Willems

  « Chronique du Cygne » – Paul Willems – Collection « Espace Nord » aux éditions Labor, n°17.

ISBN 2-8040-1616-1

D/2001/258/90

Et un bel anniversaire M. Willems. C’est pas tout les jours qu’il printanèle sur les âges …

Publicités

10 réflexions sur “Paul Willems aurait cent ans aujourd’hui (4 avril 2012) – « Chronique du Cygne » (4)

What did you say ???

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s