Pour en finir avec Sarko – table basse et générique de fin …

7

7 mai 2012 par L'Ornitho

Le grimacier De Funeste laisse la place au gouda zen de Hollande.

A table pour un début …

… et générique de fin

Advertisements

7 réflexions sur “Pour en finir avec Sarko – table basse et générique de fin …

  1. N’empêche, à voir les images à la Bastille, ça me rappelle 1981 et Mitterand – âgé alors de 16 ans, j’avais été très impressionné – un enthousiasme et une envie « jeune » comme je n’en ai jamais revus en politique par après! Tout d’un coup le monde changeait (on « sortait »* de la crise des 70’s avec le pétrole, et le chômage déjà – toute manière on ne sort jamais d’une crise que pour entrer dans une autre – c’est « pratique » pour certains…)

  2. leodamgan dit :

    C’est normal, la France est un pays de fromages. c’est bien connu. 😉

  3. ◘ Ẅ ◘ dit :

    Bien vu le générique de fin.

  4. katerinad3316 dit :

    j’ai envoyé ce générique à une amie, (et encore en précisant que les portes étaient ouvertes à tous les humoristes pour critiquer et croquer Hollande) elle s’est vexée!elle ne lit pas les blogs, n’est pas inscrite sur facebook sinon elle aurait déjà fait une jaunisse!!! allez encore un peu d’humour, merci!

    • Bah! Une bonne jaunisse « rose », ça remet les voies digestives en place … crise de foi (sic).

      C’est parti pour 5 années d’humour … ce qui est mieux que les 5 précédentes sans humour … 🙂

What did you say ???

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives du Nord (2015-….)

Chris Squire, les hommages !

Anthropologie Ornitho

Il cherchait quelque chose comme des rêves perdus, mais il ne trouvait rien"
G. Büchner.

Je suis de Charleroi comme Stefan Zweig est de Vienne - avec une naiveté héroïque.
M. von H.

Ce qu'on est incapable de changer, il faut au moins le décrire.
R.W. Fassbinder

Abandonné tragique, avec tout-le-reste-de-l’Art, à la fosse commune de l’illusion comique...
M. von H.

Artnithorynque

CV ARTISTIQUE

Préhisto’rnitho

%d blogueurs aiment cette page :