« L’HEURE BLEUE », de Georg Keller (CH) – performance, ce vendredi 15 juin 2012 à Bruxelles

Pas exactement un retour « sur scène« , mais bien un retour « en scène« , le projet « L’heure bleue », rencontre entre la scène et l’art contemporain de l’artiste suisse Georg Keller – scénographe, plasticien et metteur en scène, bien connu pour ses instalations et happenings publics, est une première expérience en tant que « performer » pour moi. Performance particulière puisqu’elle se joue en continu de 18 à 21h30. Performance à trois.

Rencontre très récente et fortuite due aux hasards d’une annonce publiée, de la curiosité saine que cela a provoqué chez moi. Très content d’être sur ce projet, je ne m’en cache pas.

Voici la note d’intention et de présentation de l’artiste :

« 802 procent normy »
Georg Keller et Zosia Kwasieborska Keller (c) (précédent travail)

« L’HEURE BLEUE VENDREDI 15 JUIN 2012, 18H-21H30
PRÉSENTATION DE L’ARTISTE, 21H30

L’heure bleue, forme que peut prendre le crépuscule, fournit le contexte métaphorique à la performance éponyme de Georg Keller (Zoug/CH, *1980). Dans une mise en scène faisant intervenir trois figures autonomes, l’artiste suisse étaye une critique à l’égard du jeu économique. Un vendeur de rues, habile et rapide, conscient d’agir dans l’illégalité, mène son commerce à l’abri du regard d’un employé de grand magasin, saluant mécaniquement le client potentiel. Fonctions de représentation, illusion réconfortante du travail bien effectué, dissolution des identités et désengagement inconscient de soi au profit d’un système insidieux, enjeux parallèles de la dépense dans une société misant sur la consommation, sont certains des aspects qu’éclaire l’itération des faits et gestes des acteurs. A cette double perpétuité vaine s’ajoute l’intervention d’un troisième protagoniste qui scande, à la manière des Speakers’s Corners londoniens, un texte de Charles Fourier (Besançon, 1772-Paris, 1837), publié en 1845 dans la revue La Phalange, à propos de la banqueroute. Ce nouveau projet, pour Georg Keller, relève de l’expérience scénographique ; renvoyant aux films italiens des années 1960, jouant de la simultanéité de scènes, il permet de concilier deux pôles opposés de l’économie par le conflit que produit le besoin d’attention que tous demandent. »

Georg Keller (Zoug/CH, *1981)

Formation

2009-2010 Assistant scénographe, Schauspielhaus, Zürich
2003-2008 Master Fine Arts, Haute Ecole d’Art, Zürich

Expositions (sélection)

2011 – Zürich im Bau – Ein Urbanitätsprojekt, Schiffbauhalle, Schauspielhaus, Zürich
2011 – Zwischenlager, Helmhaus, Zürich
2011 – Hauptsitz, Substitut, Berlin, Allemagne
2011 – Firmengeschichten, Zeppelin Museum, Friedrichshafen, Allemagne
2010 – Benefiz-Ausstellung, Kunsthalle, St-Gall
2010 – Swiss Art Awards, Messezentrum, Bâle
2009 – Spiegelladen, VanityFair, Wartesaal, Zürich
2009 – Shifting Identities II, Contemporary Art Center, Vilnius, Lituanie

Performance en continu
Vendredi 15 juin 2012, 18h-21h30
Présentation de l’artiste, 21h30
Entrée libre!
La perf’ étant en continu, on arrive « quand on veut » – durée +/- 50 minutes par « traversée ».

RUE DE L’AUTONOMIE 9 -> 1E ETAGE
1070 ANDERLECHT
BRUXELLES

http://rosabrux.org/

« Rosa Brux est un lieu collectif de recherche hérité des cultural studies qui aborde de façon critique des sujets sociaux et politiques tels que les conditions de vie et de travail, les normes culturelles et les ideologies ».

Venez découvrir ce travail, et ce lieu! Un lieu d’art contemporain à rencontrer (sic), dans un quartier de Bruxelles que je viens de découvrir – dans sa « structure profonde », pour le moins.

Je suis assez emballé, c’est le moins qu’on puisse dire.

Publicités

8 réflexions sur “« L’HEURE BLEUE », de Georg Keller (CH) – performance, ce vendredi 15 juin 2012 à Bruxelles

    • A mon avis, il va se faire un nom dans les années à venir – et pas seulement parce qu’il me fait jouer. Ai vu ses travaux (dossier), c’est vraiment de qualité … j’espère que d’autres collaborations futures seront possibles!! Pour l’Art et pour l’idée de bosser hors Belgique (Zurich, j’aime!)

      • Je crois que Charles Fourier t’amuseras beaucoup – ainsi que M. Moochagoo!!! ; de quoi egayer vos promenades en forêt de Fontainebleau – publierai un ou l’autre extrait prochainement 🙂

  1. 3 répétitions et 3 « performances » sur une seule journée (chacune de +/- 40 minutes!) … salement crevé… mais salement heureux 😉

    Un réel bonheur de retrouver la scène face à « un vrai public » – la scène est « l’antithèse » du cinéma …

    Et le plaisir de jouer, bien entendu!!!

What did you say ???

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s