« Oar » (1969), par Alexander « Skip » Spence – rock psychédélique.

10

17 août 2012 par L'Ornitho

L’histoire du rock psychédélique est pavée de vynil … sur lequel glissent et dansent les aiguilles des platines …

 Il y a quelques grands albums, et celui-ci « Oar », sorti en 1969, est une des merveilles du genre, par Alexander « Skip » Spence.

Ce sera son seul album solo. Mais quelle claque de la part de cet ancien membre du Jefferson Airplane et de Moby Grape. Excusez du peu …

Toutes les infos sur l’album :

http://record-fiend.blogspot.be/2011/05/alexander-spence-oar-columbia-1969.html

Décédé en 1999, un « tribute album lui a été consacré (« More Oar ») », avec des personnalités du rock telles Tom Waits, Robert Plant, Beck, …  Je vous propose « Little Hands », par Robert Plant (Monsieur Led Zeppelin) – il ne rate jamais une seule cover, du grand art ici encore.

Beck qui en 1999, dans son trip des « Record Club », a assuré la reprise totale de l’album, avec des versions plus longues comme ce « Lawrence of Euphoria » que je vous propose en vidéo. Ce Beck là, je l’aime plutôt pas mal – pour le reste j’ai plus de mal on dira.

Nous ne terminerons pas sans proposer un titre original de Skip Spence tiré de Oar : « Grey / Afro », la masterpiece du vynil … profitez!!!

Un grand méconnu, Alexander « Skip » Spence? Faut voir!!!  Et un des grands albums de la musique rock, tout simplement.

Advertisements

10 réflexions sur “« Oar » (1969), par Alexander « Skip » Spence – rock psychédélique.

  1. Il faudra aussi qu’enfin je publie un « hommage » à Jon LOrd, claviériste du Deep Purple, et décédé le 16 juillet 2012 – il y a un mois déjà (j’ai entendu la nouvelle dans le car qui nous menait sur le liey de colo, et je me suis promis de lui consacrer un billet).

    Un musicien que j’appréciais énormément, … d’ailleurs j’ai vu le Deep très souvent en concert (depuis 1988), avec YES et William Sheller (lol!), le groupe que j’ai vu le plus.

  2. oth67 dit :

    Personne ne t’a encore demandé ce qu’est un vinyl ?

  3. Amaya dit :

    J’aime bien cette ballade .

    • Un peu trop ballade quand même, mais si bien reprise. Une préférence pour un traitement plus original (comme Beck!)

      En plus j’ai oublié – gros malin !!! – d’intégrer la vidéo de Skip Spence … je corrige de suite

  4. Babel dit :

    Bel hommage de R. Plant à ce musicien au destin tragique.. j’aime !

  5. leodamgan dit :

    Tout ceci dépasse mes compétences musicales…

What did you say ???

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives du Nord (2015-….)

Chris Squire, les hommages !

Anthropologie Ornitho

Il cherchait quelque chose comme des rêves perdus, mais il ne trouvait rien"
G. Büchner.

Je suis de Charleroi comme Stefan Zweig est de Vienne - avec une naiveté héroïque.
M. von H.

Ce qu'on est incapable de changer, il faut au moins le décrire.
R.W. Fassbinder

Abandonné tragique, avec tout-le-reste-de-l’Art, à la fosse commune de l’illusion comique...
M. von H.

Artnithorynque

CV ARTISTIQUE

Préhisto’rnitho

%d blogueurs aiment cette page :