« L’ère des Poissons », théâtre & enseignement – le point après 1 mois de … plaisir.

Trois semaines que je n’ai plus fait de point sur l’avancement du projet théâtre « L’ère des poissons« . On avance, tant en coulisses que sur le plateau – et la part coulisses n’est pas la moindre et demande un effort soutenu (contacts ministères, recherches subsides, partenaires écoles, …). Ce n’est pas facile mais des opportunités s’ouvrent à nous. Toujours en coulisses, mais un pas – et même deux, plus avant vers le plateau, nous avons avancés dans le travail de création sur les costumes, ça devient concret et nous avons procédés aux premiers essayages. Woaw. Et c’est pas rien – Charlotte, notre costumière actrice, a fourni un bon travail, aidée de l’équipe pour l’apport en vêtements (rien n’est gardé tel quel, tout sera transformé – c’est un vrai travail de création).

Essai non retenu – « Femme nationaliste à la voilette », mais pour vous donner un aperçu de la démarche créatrice… (c) 2012 – Charlotte Letient

Côté plateau, je n’ai pas encore fourni l’ensemble des textes aux comédiens – on en arrive à la situation « étrange » (ornithorynque?), assez comique en somme, qu’ils auront presque leurs costumes avant les textes … N’empêche, on avance bien je pense, ils ont évidemment toute une série de textes, certains complets, et nous savons ce qui commence le spectacle et ce qui le termine, et la particularité de travailler l’adaptation des textes quasi en live est très riche aussi – je vois ce qui est un apport ou non au récit par la mise en jeu.

En face, une comédienne qui essaie le costume … sur mon dos, la veste qui sera la base de mon costume, avant transformation héhé – je joue, aussi 🙂

Ce qui pourrait être la part la plus stressante du travail, c’est à dire le travail de répétition, est finalement la part où la dimension plaisir est la plus présente (la production est plus … harassante, et je me paie de réels maux de tête – le stress aussi vient du fait que de ce point de vue, je n’ai pas la maîtrise des pouvoirs de décisions – la suite est pendante aux accords de collaboration etc … éléments sur lesquels je n’ai « aucune » prise).

Au travail … y’a 15 personnes à habiller!

Le travail dans le plaisir, la bonne humeur, avec une équipe motivée et la plus disponible possible – la part la plus enthousiasmante est la qualité de la relation humaine, au delà la relation de travail, dans l’équipe. J’en suis fier. Pouvoir bénéficier d’une assistante (et comédienne), Anne, pour m’aider, me recadrer parfois gentiment, préparer les agendas et envoyer les courriers est d’un apport indéniable, et il faut le souligner – ça libère du temps et de l’énergie que je peux canaliser à d’autres obligations plus … artistiques.

La belle équipe … sans Magali (maquillages et jeu) et Caspar (création lumière, régies et jeu). Magali m’a maquillé sur Red Nose of Sorrow & Granny (la mort) et a créé la base sur « Tempérance »

Bref, j’ai la pression – celle de l’envie de partager un vrai moment de théâtre, d’aller au bout des idées et forcément atteindre à la finalité du travail : la représentation – j’ai des comptes à leur rendre, ça me motive … et m’oblige à maintenir l’effort de manière consciencieuse.

Sans oublier nos benjamines, Aurore et Mazarine (et un coucou à Minyu de leur part!)

Philippe, notre comédien filou, a réalisé un petit montage de photos et courts extraits vidéos des premiers moments en commun (lecture, exercices plateaux), je vous le propose – il ne montre « rien » du spectacle à venir (un peu, si, quand même 😉 ), si ce n’est la bonne humeur et l’ambiance générale – et je suis content de le montrer ce montage!). J’ajoute, avec l’accord de Charlotte, un ou deux croquis costumes … que nous ne garderons pas – mais qui donnent une idée de la réflexion artistique qui conduit cette recherche esthétique, en miroir avec l’ensemble des éléments qui constituent le spectacle (maquillages, lumières, espace, récit).

Une chose pour terminer : n’hésitez pas à faire circuler auprès des écoles, des enseignants, académies, … – même en France, Suisse, Québec, … nous avons la bougeotte (Hélène, de Montpellier et qui vit à Paris, se déplace sur Bruxelles et Charleroi pour bosser!), le document de présentation et synthèse projet, repris dans le dossier çi-joint (soyez curieux et si vous pouvez aider, nous n’en serons que d’autant plus reconnaissants)

http://sdrv.ms/VHKczD

Un blog spécifique au projet est en construction … à suivre!

Publicités

21 réflexions sur “« L’ère des Poissons », théâtre & enseignement – le point après 1 mois de … plaisir.

  1. Oh, merci 🙂
    J’aime beaucoup la vidéo. Voir un espace aussi neutre rendu aussi vivant juste parce que l’on fait du théâtre dedans, c’est magique ! Par contre je ne comprends pas : le titre, c’est « Jeunesse sans Dieu » ou « L’ère des poissons » ?
    Hâte de voir le blog fini pour pouvoir suivre cela de plus près 😉

    • « Jeunesse sans Dieu » est un des textes utilisés dans l’ère des poissons » – la journée ou Philou à filmé et photographié était principalement consacrée aux fragments de jeunesses sans dieu (cf extrait vidéo!).

      Pour le blog, tu seras la 1ere informée, promis. Je trouve ta remarque sur le jeu et l’espace très pertinente, tu as une bonne lecture de ce qu’est le théâtre … quel dommage que tu sois si loin 😉 ; mais si tu connais des profs intéressés par le projet (voir dossier en lien), nous n’hésiterons pas une seconde à venir jouer à Lyon, et c’est pas dis en l’air!

    • C’est Philippe qui a choisi, et comme moi il est fans de Manset, Bashung, Ferré … il est d’un autre monde, un peu barge – ça fait toute sa singularité joyeuse et engagée.

  2. Dès demain, le bonbon de la semaine remplacé par le « poisson du jour » – une toph’ chaque jour (et un lien vers un album qui se complètera quotidiennement d’une photo, et quasi en chronologie avec le travail, en repartant des débuts!!!

    On se bat pour ce projet, il est difficile, ne bénéficie pas de moyens à l’état actuel – on a d’autant plus envie de le défendre, presqu’une question de survie!

  3. Oui, ce montage-vidéo est passionnant dans ce qu’il nous montre des prémices d’une mise en émotions et en jeu d’un spectacle.. avec tout ce que cela comporte d’explorations en tous genres et en toutes directions pour pouvoir se recentrer sur l’essentiel du projet commun et lui donner enfin vie !

    Je retiens cette phrase magnifique de Heine Muller : « La plus grande chute est celle que l’on fait du haut de l’innocence. »…

      • The age of aquarius (l’ère du verseau) c’était il y a … des lustres. Et maintenant on parle de … l’ère des poissons.
        Juste une blague… très, très nulle, et ridicule.

        • Oui! houlala ça va chercher loin 😉 ; je ne suis pas du tout dans l’optique ésotérique ou astrologiquedu truc – c’est vraiment très loin du souci de l’auteur (von Horvath, in Jeunesse sans Dieu) et du mien – ça m’embêterait qu’on fasse trop le lien avec ça!

          J’étais effectivement tombé sur ce genre de développement en travaillant la recherche pour le spectacle. Ce n’est ni nul, ni ridicule, et aucune forme de reproches – you’re welcome sur le blog.

          • Rien d’ésotérique, mais des cycles, des symboles. Et puis, les poissons se portent en blason, se collent sur les portes et l’arrière des voitures…
            Difficile de ne pas tomber dans ce genre de « développement » quand on choisit un titre aussi porteur… de sens. 🙂

          • Je ne sors que les poissons au 1er avril, et ceux qui se collent … je les ignore … superbement.

            Au niveau du sens nous sommes ailleurs, dans du « concret véritable », au delà de l’élucubrationesque de calendrier 🙂

    • Je les loue, sur Bruxelles (6€ de l’heure, à raison d’une dizaine d’heures semaine), et les frais de trains (entre 10 et 18€ selon date, par jour, que je répète 2 ou 8 heures) … et trouver des lieux c’est aussi un « travail », pas pour rien que je désire ouvrir ma propre salle de théâtre

What did you say ???

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s