Tournis … coton.

27

17 janvier 2014 par L'Ornitho

Couché 21h48. Obligé si je veux me lever.

Debout 03h30. Obligé si je veux être à l’heure.

Ce samedi. Tournage – hors de question d’être en retard, le timing et le plan de travail est serré.

Bref, quitter la maison : 5H00 ; train 5H40 ; Arrivée Bruxelles 6h35 (si y’a pas de blem du rail!!). Metro + marcher : 7h40 en loges (costumes – maquillages) et 8H30 : prêt à tourner.

Vers 16h30 : « fin ». Et retour en sens inverse.

Puis on remet le couvert dimanche.

Va pas être coton le week-end … et les draps pas chauds longtemps …

Bonne nuit à tous, donc.

PS : c’est un court-métrage, « Le cri du bouc ». A suivre …

21h47 …

Advertisements

27 réflexions sur “Tournis … coton.

  1. jepamath dit :

    Hey, man, bonne chance! Je penserai à toi!

  2. ◘ẅ◘ dit :

    Ok, on va suivre 😉

  3. oth67 dit :

    Je croise les doigts !

  4. Elleirame dit :

    On attend de voir ! Tu as que rôle, ça cause de quoi ?

  5. Ah! la vie d’artiste…

  6. Polina dit :

    Bon courage, âme bohème 😉 !

  7. pakita48 dit :

    Si c’est pour le boulot tu es pardonné :-)… Bon courage surtout et Clap !

  8. Leodamgan dit :

    Ben dis-donc, ça fait de petites nuitées et de grosses journées…

  9. Comment il crie le bouc ???

What did you say ???

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives du Nord (2015-….)

Chris Squire, les hommages !

Anthropologie Ornitho

Il cherchait quelque chose comme des rêves perdus, mais il ne trouvait rien"
G. Büchner.

Je suis de Charleroi comme Stefan Zweig est de Vienne - avec une naiveté héroïque.
M. von H.

Ce qu'on est incapable de changer, il faut au moins le décrire.
R.W. Fassbinder

Abandonné tragique, avec tout-le-reste-de-l’Art, à la fosse commune de l’illusion comique...
M. von H.

Artnithorynque

CV ARTISTIQUE

Préhisto’rnitho

%d blogueurs aiment cette page :