« Confetti Girl » (malamour mélancolie) – M. von H.

17

29 novembre 2014 par L'Ornitho

Avant propos

Histoire d’un récit. Impromptue de mots sur base d’images. Images née d’une écoute musicale et du hasard d’un déplacement en train.

Mélange de réel et d’un fantasme non déterminé, singulier, mélancolique

Sorte de voyage mental rythmé d’images et de son. D’une forme de mal-être, diffus, pesant et si ténu pourtant. What have I do, dit la song. Try again semble-t-elle se répondre.

La musique en bande son des mots nés, mystique en toc qui sait, étrange sans doute . Pas étrangère. Très personnelle.

Une chanson bande son du texte, certainement, puisque né de son écoute.

Sevves (Confetti Girl) – Motek (album : Port Sunshine, 2008)*

~~~~~~~~

Confetti Girl (Malamour mélancolie)

J’ai dessiné ton image de quelques mots en mémoire, égarés, pour éviter l’oubli.

Tant de portes entre nous, comme un tissu dont tu te voiles aujourd’hui pour danser.

Chaque jour je redis les mots et je t’entends me répondre :

« Vous dites cela parce que je suis rousse! ».

Juste le temps de répondre « non! ».

Oublié dans le flot les autres mots, que « non, justement, les rousses ont un charme si singulier, si parfait comme une âme »

Touché des mots pas sortis qui pénètrent comme un coup de lame la chair et la chaleur douce d’un sang chaud, léger comme une inutilité, qui semble s’écouler.

What have I do?

Je ne discerne plus le temps, je ne discerne plus le temps, je ne discerne plus le temps, plus le temps, hier, demain, maintenant, le temps qui se dilue.

Oui, se dilue, dans cette valse lente que depuis tu habites, dans l’étrange halo de lumière, prison pour ma tête mon corps. 

Mille fois je tends ton visage sur le papier pour l’offrir à la mémoire de toi. Et mille fois encore dans un souffle léger, sans haine sans amour, sans humeur, dans ta danse translucide tu répètes si légèrement « Try again » …

Disgrâce d’un appel

« Try again » et

« Try again  » … et tu

« Try again »  … et tu … déchires

« Try again » et tu déchires le visage, le visage qui est le tiens, que je te tends, dessiné de mes mains

« Try again » et tu déchires le visage, le visage qui n’est plus que le vestige d’un souvenir d’une rencontre dont je peine à mouvoir dans l’instantané doux, la grâce.

« Try again« , et tu déchires mon souvenir en une constellation de confettis que tu jettes dans la lumière et le tendre mouvement de ta danse. Ô ta danse comme elle illustre ma chute

Chute de confettis, comme une pluie douce que je regarde tomber et ramasse tandis que tu t’évapores, mille fois encore

Confettis que je ramasse et rassemble dans le vide du silence pour chaque fois redécouvrir mon visage.

« Try again » …

Mon visage, que je dois effacer

Toujours

« Try Again » …

Pour que j’y redessine, halluciné, sans repos, une nouvelle mémoire de toi. Confetti girl.

« Try again » …

Confetti girl.

« Try again » …

Douleur rousse que n’ai-je dit les mots

What have I done

Confetti girl.

What have I done

Confetti …

… « 

M. Von H. (11/2014).

* Motek, groupe rock belge, que j’aime beaucoup, dont la plupart des morceaux ne comprennent pas de texte.

http://www.motek.be/

https://www.facebook.com/motektheband?fref=ts

tumblr_mao4ehhYXW1r4djtqo1_250

Advertisements

17 réflexions sur “« Confetti Girl » (malamour mélancolie) – M. von H.

  1. Tuxnux dit :

    Belle balade musicale

  2. rosamere dit :

    Let’s try again, we might go somewhere and try something new, Just try once more, once more

  3. fleurindigo dit :

    j’aime belle journée Fleur 🙂

  4. blueedel dit :

    Je découvre…. titillée !

  5. Leodamgan dit :

    Et confetti boy? Jamais?… 😉

  6. Babel dit :

    Merci m’sieu pour la découverte.. j’aime beaucoup la musique et les mots ! et c’est juste ce qu’il me fallait avant d’aller au dodo moi aussi.. 🙂

  7. zippojp dit :

    coucou ..bon!
    je fait une petite apparition pour te souhaiter ..de superbes fêtes de fin d’année..un gros bisous;-)

What did you say ???

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives du Nord (2015-….)

Chris Squire, les hommages !

Anthropologie Ornitho

Il cherchait quelque chose comme des rêves perdus, mais il ne trouvait rien"
G. Büchner.

Je suis de Charleroi comme Stefan Zweig est de Vienne - avec une naiveté héroïque.
M. von H.

Ce qu'on est incapable de changer, il faut au moins le décrire.
R.W. Fassbinder

Abandonné tragique, avec tout-le-reste-de-l’Art, à la fosse commune de l’illusion comique...
M. von H.

Artnithorynque

CV ARTISTIQUE

Préhisto’rnitho

%d blogueurs aiment cette page :