Une autre manière de fermer sa gueule à la presse : le cas « Le Monde Diplo »

Avant les affligeants événements liés à Charlie Hebdo, je souhaitais rédiger un billet sur une autre manière de réduire la presse au silence : la réduction des subsides d’état.

Le cas du journal « Le Monde » est révélateur de cela.

« Le Monde Diplomatique », même vu de Belgique (ou surtout, vu l’absence d’équivalent en termes de qualités éditoriales, ici, ce dont nous aurions bien besoin à l’aune de la hauteur du débat politique local …), est une référence éditoriale pour beaucoup.

Certes je n’achète pas souvent ce journal. N’empêche, il y a aussi les numèros de « Manière de voir », du Monde, que j’achète très souvent et dont le contenu est assez fouillé, quitte à ne pas forcément être en accord sur ce qui y est développé.

Si on peut se réjouir qu’un pouvoir de gauche (sic, et en « alternance » avec la droite) subsidie aussi une presse de droite, il est très regrettable de constater l’absence quasi totale de subsides destinés à ce journal – voici ce qu’ils en disent

10885364_10152454604206688_1810537162191876444_nCe type d’attaque là à la presse aussi est un acte de lâcheté, sans proportions gardées, presque irresponsable.

Et en Belgique, pays de cocagne pour l’éditorial « fait divers », on est pas mieux lotis.

My name is Charlie. Charlie Le Monde.

Publicités

9 réflexions sur “Une autre manière de fermer sa gueule à la presse : le cas « Le Monde Diplo »

What did you say ???

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s