Who are You..? La question reste intimement posée

Et pas sans cynisme. Who are You ..? Charlie or not Charlie..?

La question reste pertinente, très intimement, en cette veille de la grande marche d’union nationale, sur Paris, suite aux événements imbéciles et dramatiques de cette semaine.

Marche dont il faut se réjouir, même s’il est triste de devoir attendre des situations extrêmes pour qu’elle ait lieu.

J’applaudis François Hollande, et l’ensemble de la classe politique française démocrate, pour cette unité nécessaire montrée – c’est un minimum en démocratie néanmoins, sinon ils sont les garants de quelle(s) liberté(s).

ob_f2307b_charlie-hebdoJ’applaudis encore, de toutes mes mains, mes pieds, mes neurones lorsque il a le courage politique d’écarter les nauséux du F.N., garants quand à eux de la xénophobie, de l’exclusion, des actes de barbarie du quotidien – moins spectaculaires, aussi connes et toutefois sournoises dans leur crasse bêtise.

Est-il légitime que le FN et ses saints-psycho-pathisants (sic) se revendiquent du lien de communion humaniste « Je suis Charlie« ?

Ma réponse de citoyen du monde est « NON! ». Qu’en tant que citoyens, individus, ils soient comme beaucoup désemparés face à la barbarie, cela n’est plus que normal, respectable.

La peur (la leur comme la nôtre) est irrationnele, et c’est aussi pourquoi je pense qu’il est indispensable que la classe politique, mais aussi les milieux confessionnels, philosophiques, intellectuels, artistiques, mais aussi les simples citoyens passent le message de la tolérance – oh pas dans une logique judéo-chrétienne de bon goût (sic), tiède et mièvre, mais dans des plans de valeurs plus larges, volontaristes, de l’humanisme et plus directement de la démocratie et de la raison. La France, l’Europe, n’est-elle pas considérée comme la porteuse de l’esprit des Lumières?

Charlie Hebdo, me semble-t-il, par sa lutte pour les valeurs énoncées plus tôt, et au risque de faire grincer les dents d’aucuns, est dans ce courant de pensée. Car c’est bien de cela qu’il s’agit : la pensée, qui est à la démocratie ce que la flamme est à la bougie.

Des valeurs qui ne sont ni défendues ni portées par des partis comme le FN. Pas plus que par tout courant idéologique ou religieux d’idée qui exclut, rejette ou agresse, réduit l’individu à une seule et unique dimension : ce qu’il « est » à leurs yeux : différent, exogène et donc à rejeter.

"Je suis Adolph" (sic) - (c) image Luz.

« Je suis Adolph » (sic) –
(c) image Luz.

« Je suis Charlie » n’est pas l’expression du rejet, si ce n’est celui de la violence, mais celui d’une communauté d’idées, différentes et même parfois divergentes au service de la liberté d’expression.

Il suffit d’ouvrir n’importe quel journal, de quelque tendance il soit, pour se rendre compte d’actes commis au nom de Charlie et qui ne sont purement et simplement que des actes de violence  gratuite, revanchards et qui n’ont d’autre objet que celui de faire peur, de stigmatiser une ou des communautés (musulmane, juive, beur, …) – ce qui est le fond de commerce du FN et des extrémistes de tous bords.

Je pense aux attaques de mosquées (entre autres !), en représailles aux actes terroristes – où se mêlent croix gammées et le nom Charlie ; je pense à ce lycéen magrebhin tabassé au sein de son lycée par ses camarades de classe … etc etc etc …

http://www.desdomesetdesminarets.fr/2015/01/09/au-moins-sept-mosquees-ont-ete-attaquees-aujourdhui-en-france/

Et je pense, en termes d’intégration, que la première chose à mettre en avant est l’accueil, pas la défiance.

Plus largement, si le monde économique s’attelait vraiment à réduire les différences sociales, à exclure l’exclusion, les choses seraient beaucoup plus simples.

(c) 2014 Shreyas Navare

(c) 2014 Shreyas Navare

http://www.rtbf.be/info/medias/detail_charlie-hebdo-willem-vomit-sur-ceux-qui-subitement-disent-etre-nos-amis?id=8747003

Je n’applaudis plus non plus, lorsque je vois que certains politiques venus d’un peu partout dans le monde – principalement l’Europe, qui dans leurs pays mènent des politiques de terreur et/ou de répression – majoritairement de droite, par ailleurs.

Je pense par exemple à l’abject leader ukrainien Porochenko, très clairement d’extrême droite, qui affame la partie pro-russe et passe des lois (sans parler des actions de répression en rue, au quotidien) pour INTERDIRE le communisme. L’Europe sait choisir ses amis, c’est bien connu …

http://www.rtbf.be/info/medias/detail_charlie-hebdo-willem-vomit-sur-ceux-qui-subitement-disent-etre-nos-amis?id=8747003

Pas d’applaudissements, mais du mépris, pour tous les mercantilistes de bazar (individus ou sociétés) qui font de l’identite « Je suis Charlie », un sale business. Franchement minable.

http://www.lemonde.fr/societe/article/2015/01/09/l-emergence-d-un-funeste-business-je-suis-charlie-sur-le-web_4552164_3224.html

Sinon, quand à la question de savoir si nous sommes Charlie, elle reste posée, à chacun d’entre nous, ça c’est une certitude.

Une sacrée bande de Charlie irresponsables et irrévérencieux, ces Who 😉

(c) 2014 James.

(c) 2014 James.

Et vive(nt) tous les Charlie !

Publicités

15 réflexions sur “Who are You..? La question reste intimement posée

  1. Parmi les « Je suis Charlie », combien ont craché dessus à l’époque des caricatures et vont verser des larmes de crocodile à la manif de demain? Ca m’a dégoûtée de mettre ce logo sur mon blog. J’ai lu et aimé ce journal pendant suffisamment d’années (ce qui ne rajeunit personne) pour n’avoir rien à prouver. J’ai vu en effet que le dessinateur Whilhem (survivant de l’équipe) a dit à la TV qu’il vomissait sur ces gens-là et je l’approuve.

    En ce qui concerne l’interdiction faite au FN de participer à la manif de demain, j’aimerais un peu de cohérence : si ce parti n’est pas républicain, il faut l’interdire. Or tous les médias et les politiques se tordent le nez devant lui mais les médias invitent sa chef pour faire de l’audience et les politiques ne l’interdisent pas par crainte de perdre des électeurs. Il faudrait trancher une bonne fois pour toutes. C’est une pure question de logique ou plutôt d’honnêteté intellectuelle mais c’est sans doute trop demander.

    • Pour moi c’est tranché – il doit être interdit ce parti ; ceux qui lui ont déroulés le tapis se prendront les pieds dedans.

      Je crois, comme le notait une dame en commentaire (voir article en lien dans les commentaires « je ne suis pas Charlie ») que ça dépasse l’identité Charlie Hebdo, ça aurait été un autre canard (excepté Minute, j’espère) ça auraity provoqué la même chose, ou presque.

      Maintenant oui, il y a toujours une instrumentalisation par la presse, mais peut-être pas tant du point de vue idéologique qu’économique – la presse est gérée par des actionnaires, ce qui est à mon sens aussi une atteinte à la presse libre. Et qui dit actionnaires dit rentabilité (et même profit) – et à ce titre là, tout se vend, surtout le pire.

      N’enlevons rien à la sympathie plutot sincère de Madame et Monsieur tout le monde.

    • Je supprime le lien dont je parlais plus haut. Interpellé par une prise de position « alternative », je trouvais que ça pouvait enrichir le débat.

      J’ai pris plus de temps pour explorer et lire ce blog, je n’aime pas du tout – blog de la théorie du complot et qui défend une vision assez …. dégoûtante … extrêmiste du capitalisme.

      Par ailleurs, mes commentaires n’ont pas étés validés – ce qui est leur droit le plus strict, mais ceux-çi étaient modérés et impliquaient tout au point une possibilité de débat.

      Courage, fuyons, en l’espèce – je supprime le lien, donc.

      • Ci !
        Sinon, je suis en train de lire un peu partout, les blogs, les commentaires, la presse… moi ça m’épate qu’il y ait des mots pour tout décrire. Je me sens juste stupéfiée par les actes. Bon, bref, ça c’est moi. Mais bon, je n’ai pas non plus envie qu’on me vomisse dessus parce que j’ai choisi d’être Charlie sur mon blog. Et si le dessinateur Whilhem considère qu’il a le droit de vomir sur les autres, c’est qu’il cède à l’envie de fermer leur gueule à ceux qui ne pensent pas comme lui. Si j’ai bien tout compris.

        • Wilhem reste dans la caricature … de la caricature ; je pense qu’on est en droit de considérer qu’il y a une certaine forme de récupération (le politique, la presse, …) des événements – et il est vrai qu’il y a énormément de personnes qui conchiaient Charlie Hebdo qui aujourd’hui sont des « abonnés de la première heure » (sic). Et il a perdu des amis proches, aussi.

        • Non tu n’as pas bien tout compris, il ne vomit pas sur tout le monde, seulement sur les hypocrites qui le trainaient dans la boue avant et qui pleurent des larmes de crocodile maintenant pour se faire bien voir. Je peux comprendre son amertume car il a vu mourir ses vieux amis de toujours en partie grâce à l’indifférence et au laisser-aller de quelques uns de ces hypocrites plus ou moins haut placés…
          Aujourd’hui, il y en aura un sacré paquet dans la manif…

          • Merci à toi, Lo pour ta compréhension…
            Je n’irai pas à la manif, ce n’est pas possible, il y aura trop de gens que je n’aime pas qui y seront, à commencer par Talonnettes 1er sans parler du 1er ministre turc (Turquie = passerelle no 1 pour les djihadistes en route pour la Syrie et pays en cours de forte radicalisation islamiste) .
            Mais j’y serai par le coeur.

  2. Nous avons une divergence sur le point de savoir si le FN devait ou non participer…
    Pour moi l’unité d’un peuple, c’est d’inclure tout le monde sans discernement… si l’on veut exclure un tel parti d’une telle marche pour un tel évènement, alors il faut empêcher les autres présidents ou autres somités politiques de venir dans les rangs d’un mouvement qui s’est fait par les citoyens et non à la demande d’un président français !
    Il y avait des gens qui n’avaient vraiment pas leur place hier à paris !
    mais alors vraiment pas !

    • Très certainement qu’il y avait des gens qui n’y avaient pas leur place – et un nombre certain ; je persiste concernant la Miss Immonde (sic), par ailleurs sa mobilisation n’a attiré qu’un millier de personnes – un échec. Quand à son géniteur … il a encore une fois montré son vrai visage – mais au moins chez lui on relève une certaine « cohérence » et une même ligne sur le fond. On voterait aujourd’hui en France, elle ne ferait pas 5% – raison suffisante pour l’écarter.
      .

      • oh là je ne serai pas aussi sûre… sur le vote je parle… j’ai encore des frissons en pensant aux derniers résultats et malgré cette catastrophe je persiste à penser qu’il y a des cons dans nos rangs et à tous niveaux… Quand j’entendais certaines personnes ce matin dans le train, crois moi, y’a de quoi avoir vraiment peur…
        Sur le vieux, bah il est égal à lui même et je persiste à ne pas comprendre qu’un machin pareil ça résiste et que ça soit encore en forme… bref !

What did you say ???

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s