« Mars, y a comme un écho », jeu-concours chez Carnets Paresseux – « Radio Prague ».

22

15 mars 2015 par L'Ornitho

Proposition hors concours, vu que je l’ai pas vu passé dans les temps 🙂 Le groooooooooooooooos nazzzzzzzzzzzzzzzzze.

Le jeu : https://carnetsparesseux.wordpress.com/2015/03/01/mars-il-y-a-comme-un-echo-jeu-concours/

Les propositions, le vote : https://carnetsparesseux.wordpress.com/2015/03/14/mars-y-a-comme-un-echo-les-textes-et-le-vote/

11024747_445171625641902_264594323556648000_o

Radio Prague (Part I and II)

I : Nom de code « Tatra »

Vendredi 13 Mars 1959, 5 h 58. « Sur un pont de pierres se croisent deux Tatra, trois phares éclairent le petit jour. Je répète, sur un pont de pierres se croisent deux Tatra, trois phares éclairent le petit jour ».

C’était le message répété sur les ondes de Radio-Prague, piratée pour l’occasion par des forces soumises au diktat capitaliste américain. L’ennemi extérieur. Ça ne me concernait donc qu’à moitié, d’une certaine manière. Mon métier c’est l’ennemi intérieur. Et là j’étais sans pitié.

Je ne lâcherais rien. Je les avais repéré, longtemps déjà.

II : Le pont

Vendredi 13 mars 2015, 5 h 58. Nous n’avions pas réussi, cette fois, a pirater les ondes de Radio Prague. Nous ne pouvions pas non plus nous douter que nous étions toujours suivis, 56 années après les faits. Les fantômes du passé.

Le 13 mars 1959, la tentative de corrompre les politiques soviétiques en place avaient échoué, lamentablement. Ils devaient, lors d’un échange de prisonniers – des espions à la solde des deux systèmes en présence, exécuter le chef de la police secrète soviétique tchécoslovaque, présent pour l’occasion.

Aujourd’hui, de part et d’autre du pont, à nouveau 2 Tatra, une grise pour les représentants du capitalisme, une rouge pour ceux du communisme. Un échange à nouveau, de cadavres cette fois. Le dernier prisonnier capitaliste de l’attaque de 1959, un attaché de l’Otan en poste à Berlin Est, du moins c’est ce qui était indiqué. Dans la réalité, un expert en armement nucléaire, en mission de sabotage.

En contrepartie, nous remettons un agent du KGB, devenu fou et inutile, muet. Une bricole. Ça ne faisait pas sens … nous obéissons aux ordres.

En 1959, les autorités soviétiques s’étaient méfiées, le poisson était trop gros pour être honnête. Ils avaient envoyé un de leurs meilleurs agents du renseignement, spécialiste de la radio communication, surnommé « L’esthète » tant ses méthodes non violentes étaient mortelles pour qui venait à les subir. Il avait perdu l’usage de ses jambes et d’un œil dans l’échange

Ça avait été une sacrée partie d’échec entre l’Est et l’Ouest. Nous devions effacer l’affront partiellement subi en 1959.

Le petit matin, le pont, les deux voitures. Un air de remake, qui ne présageait rien de bon.

6 heures, les deux véhicules s’avancent, l’un vers l’autre, à mi chemin, sur le pont, les véhicules s’arrêtent, côte-à-côte. L’échange à lieu. Rien ne se passe et c’est étrange, selon nos calculs ils devaient attaquer.

Dans le silence, le fou se lève et se met à scander le générique de Radio Prague, pris d’un irrépressible fou-rire. Il monte dans la Tatra rouge qui démarre lentement.

C’est là que face à nous surgit un type borgne, armé d’un lance roquette et …

Je me réveille, mon oeil et mes prothèses me font mal, humidité d’un petit matin. Et deux Tatra dans la cour … Et comme chaque matin de ces 56 dernières années, dans ma cellule de liberté, la même musique qui rend fou. Et ivre.

radioprague***

Dazzle Ships

Dazzle Ships

Le morceau repris par la vidéo Youtube, Radio Prague, se trouve sur l’album « Dazzle Ships » de OMD.

Pour moi, un des plus grands albums jamais parus.

Advertisements

22 réflexions sur “« Mars, y a comme un écho », jeu-concours chez Carnets Paresseux – « Radio Prague ».

  1. Quand aux Tatra … les plus belles voitures au monde? Je ne suis pas très loin de le penser.

  2. - chachasire dit :

    Direct à la foi. Radio Crochet. Hyper écoute. Tout le bastringue quoi ! 🙂

  3. Nounedeb dit :

    Taratatras! Elles ont le troisième œil, un aileron par derrière: mieux que James Bond…

    • Forcément, à la solde de l’Est 🙂

    • Sans oublier le moteur V8, placé à l’arrière et refroidi par air. Et une aérodynamique d’aviation.

      Tout pour elle 🙂

      • oui, il y a de la batmobile et de la bondmobile là dessous !

        et en prime, un texte chouette texte qui fleure bon la guerre froide (si j’avais cru qu’un jour j’écrirais une phrase comme ça !?)
        Comme quoi les plans secrets les mieux agencés peuvent trébucher sur un grain de sel de Silésie et…. patatras :)!

        • Joli grain de sable !!! Guerre froide, que du Show .

          Texte Yves Simon (pas trouvé de vidéo)

          Mes euromissiles sont pointés sur ta peau.
          USA/USRR
          Roja brillantine, scooter chromé, casino
          USA/USRR
          Mot à mot, bouche à bouche, dos à dos
          USA/USRR
          Cosmonaute astronaute, tout ça c’est pas ma faute.
          USA/USRR
          SS 10 ou est-ce 20, est-ce parking ou Pershing?
          USA/USRR
          L’acteur série B joue avec l’as du KGB.
          USA/USRR
          Option zéro, j’ai froid j’ai plus d’fusées sur le dos.
          USA/USRR
          USA/USRR est-ce bien nécessaire?
          Mes euromissiles sont toujours pointés sur ta peau.
          USA/USRR
          Impérialisme, un père des peuples.
          USA/USRR
          Les blocs débloquent, moi-même je n’me sens pas très bien.
          USA/USRR
          Androgan et Reapof, qui est in qui est off?
          USA/USRR
          Elvis forever, Tchekhov for les trois sœurs.
          USA/USRR
          Guerre chaude ou guerre froide, un chaud et froid, j’suis malade.
          USA/USRR
          Mon euromissile vient d’entrer dans ta peau, oh! oh!
          USA/USRR

  4. jacou33 dit :

    J’en ai enc.encor encoreueueueue des fris des frissos frissos friss-sons.

  5. Leodamgan dit :

    C’est compliqué, ces histoires de l’Est… Et puis je ne sais pas à quoi ressemblent les voitures Tatras, je ne connaissais que les montagnes des Tatras…
    Bonne journée à toi!

  6. […] pacotille (Mars, il y a comme un écho), Fred Milli (Un écrivaillon), Restons subversif (Na !) (Radio Prague) & Carnets paresseux (En attendant […]

  7. Valentyne dit :

    Je ne connaissais pas ces voitures …
    Un fabuleux voyage dans le temps … Et des frissons…

  8. laurence délis dit :

    Quelle ambiance ! un écho au passé qui fait froid…
    La situation est fort bien rendue, j’ai beaucoup aimé 🙂

What did you say ???

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives du Nord (2015-….)

Chris Squire, les hommages !

Anthropologie Ornitho

Il cherchait quelque chose comme des rêves perdus, mais il ne trouvait rien"
G. Büchner.

Je suis de Charleroi comme Stefan Zweig est de Vienne - avec une naiveté héroïque.
M. von H.

Ce qu'on est incapable de changer, il faut au moins le décrire.
R.W. Fassbinder

Abandonné tragique, avec tout-le-reste-de-l’Art, à la fosse commune de l’illusion comique...
M. von H.

Artnithorynque

CV ARTISTIQUE

Préhisto’rnitho

%d blogueurs aiment cette page :