Sauve qui pleut !!! …

34

29 mars 2015 par L'Ornitho

… ou semaine à pépins (sic).

Suis en retard dans chaque chose, chaque événement … les pieds dans la grisaille qui coule du ciel, à travers un vent discourtois.

Donc, je cours je cours je cours … à côté de mes godasses, flitch flatch, à l’envers de mon parapluie, plotch ploutch.

pluie6

Côté soleil, un billet SWAP à terminer 😉 (merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiii http://frenchie4myself.com/  – je suis comblé « plein sud » !) mais la lumière est moche ici pour les photos à prendre avec une vieille webcam pourave … plus que  temps de récupérer mon appareil photo chez la Miss … que je sais même plus comment elle s’appelle …

Sinon, pour échapper à la grisaille qui coule, se glisse sournoise, s’écoule complice du temps, joue à chatouiller de ses aiguilles humides le pavé pas rigolard pour un sou, ce joli poème de Hesse – « Jour de pluie ».

Le coup d’œil craintif à tous azimuts
Se heurte à des murs gris,
Et « soleil » n’est encore qu’un mot vide.
Détrempés et nus, les arbres ont froid,
Les femmes vont, paquetées de manteaux,
Et la pluie sans fin crépite et crépite.

Lorsque j’étais encore enfant, jadis,
Le ciel sans relâche était clair et bleu
Et tout nuage frangé d’or.
Maintenant que j’avance en âge,
Toute brillance est accomplie,
La pluie crépite, le monde a changé.

 (Hermann Hesse – traduction Lionel-Édouard Martin)

herman-hesse-1Voila, vite dit, défait, raconté … entre les gouttes. Et ça tombe bien, j’ai toujours aimé la singularité sèche de l’écriture de Hesse, na!

Bref, je reviens, avec le soleil, dussè-je le contraindre à boire la tasse. Ce sera lui, ou moi.

Advertisements

34 réflexions sur “Sauve qui pleut !!! …

  1. Pour faire suite à la journée mondiale de l’eau, un billet sur la pluie était tout indiqué 🙂 !

  2. Marlaguette dit :

    Semaine de pluie, oui !!!

  3. oth67 dit :

    Cela sera toi, of course !

  4. emilieberd dit :

    Coucou, Ici, il y a du froid, du vent et de la pluie! Vite Capitaine, reviens avec le soleil!😄

  5. Mélanie dit :

    il pleut et il vente même ici, Orny… 😀 j’aime bien Buster Keaton! 🙂 bonne semaine et amicales pensées, malgré not’ météo en stéréo! 🙂

  6. Leodamgan dit :

    En Bretagne aussi, c’est humide en ce moment.
    Qu’avons-nous fait pour mériter ça? Aurions-nous parlé sèchement à un Numide?

  7. Sauve qui peur…de la pluie!

    un petit diaporama de quelques tableaux de Hesse, « spécialiste » de l’aquarelle, peinture à …l’eau!
    http://www.swissinfo.ch/fre/hermann-hesse–le-peintre/32389652

  8. Asphodèle dit :

    Il ne faut pas avoir la pluie triste, elle amène l’eau, si précieuse et arrose les jardins ! 😀 Bon d’accord, espérons que ce ne soit pas 30 jours d’affilée !!! 😀 Pour lire et écrire moi ça me va !!! 😉 J’avoue que dans le jardin, la gadoue, j’aime moins…

  9. Valentyne dit :

    Le plaisir de découvrir un poème de Herman Hesse et le plaisir de réécouter Supertramp …
    Deux rayons de soleil dans la journée de grisaille …

  10. ◘ẅ◘ dit :

    J’aime bien cette scène de Buster sous la pluie… 🙂

  11. Polina dit :

    Pluie ou pas, mieux vaut voir le verre à moitié plein ;-).

  12. Je découvre cet article un jour de ciel bleu, mais en voici d’autres qui semblent aimer la pluie:

  13. 500 Internal Server Error… je ré-essaye :

What did you say ???

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives du Nord (2015-….)

Chris Squire, les hommages !

Anthropologie Ornitho

Il cherchait quelque chose comme des rêves perdus, mais il ne trouvait rien"
G. Büchner.

Je suis de Charleroi comme Stefan Zweig est de Vienne - avec une naiveté héroïque.
M. von H.

Ce qu'on est incapable de changer, il faut au moins le décrire.
R.W. Fassbinder

Abandonné tragique, avec tout-le-reste-de-l’Art, à la fosse commune de l’illusion comique...
M. von H.

Artnithorynque

CV ARTISTIQUE

Préhisto’rnitho

%d blogueurs aiment cette page :