Beauté du Diable / Articulaires passions du vide.

10

18 juin 2015 par L'Ornitho

Beauté du Diable
Sable qui coule
Jambes qui se décroisent
Cendres qui m’animent

Blessure aux Dieux
Sablier de carton
Linceul de peau moite
Infernales lumières

Dehors
Dedans
Aenimus venimeuses
Pantin

Articulaires passions du vide.

M. Von H. – 06/2015

(c) Image - Dürer, 1513. Superbe image, pour illustration - n'a pas inspiré le texte (aurait pu !?)

(c) Image – Dürer, 1513. Superbe image, pour illustration – n’a pas inspiré le texte (aurait pu !?)

Advertisements

10 réflexions sur “Beauté du Diable / Articulaires passions du vide.

  1. jepamath dit :

    Gaudeamus! Ornithoryncus is back! et en pleine forme! Comme un gouvernement belge, quoi! Salut, fieu.

    • Pour le gouvernement (le Fédéral, un de nos nombreux gouvernements !!), qu’il aille au … Diable, il est à Droite sur l’échiquier du pire … donc, on repassera sur ce point.

      Salut, Fieu ossi, donc, une fois.

  2. ◘ẅ◘ dit :

    Je trouve que le chevalier de Dürer a une certaine ressemblance avec toi, étrange… quant à la vidéo : zarbi, mais j’aime 🙂

  3. Joli !
    j’aime beaucoup le « linceul de peau moite » (et le reste aussi).

  4. Leodamgan dit :

    C’est quoi les « Aenimus venimeuses »?
    Je n’ai pas trouvé sur internet.

What did you say ???

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives du Nord (2015-….)

Chris Squire, les hommages !

Anthropologie Ornitho

Il cherchait quelque chose comme des rêves perdus, mais il ne trouvait rien"
G. Büchner.

Je suis de Charleroi comme Stefan Zweig est de Vienne - avec une naiveté héroïque.
M. von H.

Ce qu'on est incapable de changer, il faut au moins le décrire.
R.W. Fassbinder

Abandonné tragique, avec tout-le-reste-de-l’Art, à la fosse commune de l’illusion comique...
M. von H.

Artnithorynque

CV ARTISTIQUE

Préhisto’rnitho

%d blogueurs aiment cette page :