10 ans pour le blog de l’Ornitho ( ou « de la subversivité! » )

26

12 novembre 2015 par L'Ornitho

On estime la vie d’un ornitho à 12 années – entre 10 et 15 selon les sources!!!

Hé bien voici aujourd’hui 10 ans, ce 12 novembre 2015, que j’ai rédigé mon premier billet – sur ce blog qui n’était pas encore WordPress, mais vers lequel nous fûmes quelques-uns à être redirigés (sic). Entité de parole (re-sic et ressac) qui se souhaitait subversive !!

orni2

J’ai donc aussi pris 10 ans depuis … Et quelques 800 billets plus tard, il m’arrive de me poser la question si nous, ce blog et moi, le sommes toujours, subversifs – ou pour le moins pertinents, créatifs. Le doute subsiste … mais on essaie de publier pour le mieux.

La création de ce blog, et la rédaction des premiers billets, étai(en)t une récréation, une envie de raconter hors les murs ; les temps étaient à l’enthousiasme.

Ça partait de rien, dans un tout. Ça parlait de tout, comme un rien.

Quelques jolis partages sur la toile, certains en-allés, d’autres toujours là. Univers d’arrivées et de départs, d’éclats et de silence, de retours ou de prolongations aussi.

10 ans, dans l’existence réelle aussi – les réussites, les petites ou grandes défaites ; les disputes, les silences mais aussi les rencontres, les espoirs ; ce qu’on grappille ou solde à la réussite et l’échec.

Du meilleur je garderais l’ensemble, dans un vrac indissociable à/de l’insouciance, dans l’instantané. Des foules de mots, lancés sur ce blog, et leur désordre gratuit je conserve le plaisir – découverte et partage.

Du pire … je regretterai encore le conflit avec ma meilleure amie, Anaïs. Long temps de la douleur, plaies aux cicatrices marquées, cousues de parano – le défaut que mes amis me reconnaissent – rester attentif, à l’écoute – j’y travaille. Aussi, des 10 ans j’aimerais supprimer le décès d’un modèle de toujours, de cette source d’inspiration lumineuse, qu’était pour moi Chris Squire, bassiste de YES. En période de doute, parfois, besoin de s’accrocher au souvenir, de revalider les fondamentaux.

10 ans où je continue à m’étonner des passions des un(e)s et des autres – se rendre compte à quel point les personnes enthousiastes au quotidien sont attachantes, transpirent d’humanité. Surtout dans des domaines qui ne sont pas à l’ordinaire de mes envies, désirs.

10 ans avec du cinéma comme acteur, pas assez de théâtre – le  plus frustrant, mais on y croit, des lectures, des concerts, des heures indues, des immobilismes humains ou professionnels ; 10 ans de travail avec des gamins – colos, animation théâtre ou Unicef – la récréation de l’existence.

DSC00016

10 ans donc. 10 ans …

Pensées à vous tou(te)s, occasionnels ou fidèles de cet Ornitho qui fait franchement ce qu’il peut pour rester, être lui. Et tant pis s’il n’est pas / plus toujours subversif !

cropped-ppp

Advertisements

26 réflexions sur “10 ans pour le blog de l’Ornitho ( ou « de la subversivité! » )

  1. Dominique dit :

    Une décennie toute entière ??? Bravo pour tant de fidélité et de constance au gouvernail de ta barque, et bon anniversaire à ton blog !!!

  2. ◘ẅ◘ dit :

    Merci d’être toujours là, L’Ornitho ! 🙂

  3. Sylvie G dit :

    Felicitations Ornitho 🙂

  4. Valentyne dit :

    T’as dix ans ? T’as dis ans ? J’sais bien que c’est pas vrai mais t’as dix ans ! On se retrouve à la récré 🙂 ?
    Bisessss

  5. Touchant. Un beau récapitulatif d’émotions, de liens, de ponts ou de cassures. C’est finalement le but du blog, créer une communication, être lu, partager un peu de sa vie et être entendu, répondre, là-bas, à l’autre bout des doigts. Depuis que j’ai découvert ça, je suis un peu accro. Quant à être subversif, tout réseau social l’interdit sous peine de se faire insulter et traiter de tous les noms d’oiseaux. Pour les blogs, je ne sais pas. J’hésite. La subversion, c’est tracer son chemin, à l’abri des regards parfois, mais rester soi-même, un individu avec une personnalité propre, qui détonne de la masse, envers et contre tous les (faux) courants de pensée dominante.

  6. Mél@nie dit :

    wow, quelle longévité, amigo!!! bonne continuation et tonnes d’inspiration!!! 🙂

  7. wurtzele1 dit :

    Bonne continuation, c’est vrai que c’est un blog de qualité.., alors pas trop étonné 🙂
    Gueter Geburstàg, comme on dit par chez moi! 😉

  8. Dix ans ? Patron, remets-nous ça, et du même, et pour dix fois aussi longtemps – enfin tant que tu voudras !

  9. monesille dit :

    Bon anniversaire pour tes dix ans donc, l’ornitho ! Comme quoi les blogs ne sont pas tous éphémères. Une couleur personnelle, subversive je ne sais pas, je suis allée voir la définition sur Larousse : de nature à renverser l’ordre social ?? remettre les choses à leur place quoi ! bon alors ça me va, continue, dégomme les méchants, fais nous rire des idiots, et surtout continue à nous faire rêver de voyages intérieurs, musicaux, théâtraux .

  10. Pastelle dit :

    Heureux anniversaire à ton blog ! Je n’en connais que 2 qui ont cet âge, alors ça se fête et ça mérite un petit mot. 🙂

  11. Je lèverai mon verre ce soir à tous les Ornitho. Quant à sa longévité, de source sure, c’est à dire aléatoire, les Ornitho qui savent lire et écrire peuvent au moins doubler leur espérance de vie…

  12. oth67 dit :

    J’ai toujours un train de retard !
    Joyeux subversif annif !

  13. Asphodèle dit :

    Moi je n’ai qu’un mois de retard, faut pas s’affoler hein !!! DIX ANS !!! Tu es le 1er blog que je connaisse qui a cet âge ! J’arrive à 4 1/2 en soufflant alors 10 ans je ne sais pas si je serais encore là mais pourquoi pas ? Alors longue et (bonne) route pour encore dix ans de surprises et de partages (les bons gomment un peu les mauvais)…

What did you say ???

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives du Nord (2015-….)

Chris Squire, les hommages !

Anthropologie Ornitho

Il cherchait quelque chose comme des rêves perdus, mais il ne trouvait rien"
G. Büchner.

Je suis de Charleroi comme Stefan Zweig est de Vienne - avec une naiveté héroïque.
M. von H.

Ce qu'on est incapable de changer, il faut au moins le décrire.
R.W. Fassbinder

Abandonné tragique, avec tout-le-reste-de-l’Art, à la fosse commune de l’illusion comique...
M. von H.

Artnithorynque

CV ARTISTIQUE

Préhisto’rnitho

%d blogueurs aiment cette page :