« Sur la route » … avec Jack Kerouac.

12

21 juin 2016 par L'Ornitho

 

Les fous, les marginaux, les rebelles, les anticonformistes, les dissidents…tous ceux qui voient les choses différemment, qui ne respectent pas les règles. Vous pouvez les admirer ou les désapprouver, les glorifier ou les dénigrer. Mais vous ne pouvez pas les ignorer. Car ils changent les choses. Ils inventent, ils imaginent, ils explorent. Ils créent, ils inspirent. Ils font avancer l’humanité. Là où certains ne voient que folie, nous voyons du génie. Car seuls ceux qui sont assez fous pour penser qu’ils peuvent changer le monde y parviennent.

Extrait de Sur La Route, Jack Kerouac

001-jack-kerouac-theredlist

En route …

Sur France Culture :

http://www.franceculture.fr/emissions/la-compagnie-des-auteurs/beat-generation-14-jack-kerouac-une-icone-calcinee#

V  L’émission radio ci dessous  V

http://www.franceculture.fr/player/export-reecouter?content=3b9462bc-c9e0-4113-a7ed-4985084bbbc2

http://www.jackkerouac.com/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jack_Kerouac

… surtout dans l’absence.

Kerouac le « Jazz-poet« , ici récitant un texte sur une musique du grand Lester Young.

12 réflexions sur “« Sur la route » … avec Jack Kerouac.

  1. Dominique dit :

    Tu sais quoi ? Je n’ai jamais rien lu de cet auteur ! Mais je n’ai pas dit mon dernier mot…

  2. tetinenoire dit :

    J’ai lu le livre  » sur la route  » de Kerouak’ durant mon adolescence et aussi ‘ dans un autre registre) Mémoire d’un mangeur d’opium de Thomas of Quincy, traduit par baudelaire et aussi, les paradis artificiels.

  3. Helsinkilives dit :

    Ça fait longtemps que j’en ai pensé! Il était vraiment bien lu à la fac en Hongrie, dans les années 90s quand j’y étais.

  4. jobougon dit :

    Ce mec là, il avait la liberté dans la peau, un peu comme Charles Bukowski ! Ils en ont d’ailleurs beaucoup souffert, mais ont laissé une oeuvre considérable derrière eux. J’admire leur courage à se dire. Et quand on voit le succès de leur oeuvre, on imagine bien ce qui fait rêver en masse tous ceux qui les lisent. Je n’ai pourtant qu’une idée approximative de leurs écrits, mais leur pensée est lisible à travers les citations, les biographies, ou encore ce qui s’écrit sur eux. Ce sont des êtres qui ont laissé une trace d’eux suffisamment sensible pour en devenir inoubliables.

  5. Leodamgan dit :

    Encore un bouquin que j’aurais dû lire et qu’il faudrait que je lise…

  6. ◘ẅ◘ dit :

    Je n’ai pas lu « Sur la route », mais sa bio seule est un véritable roman.

What did you say ???

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives du Nord (2015-….)

Chris Squire, les hommages !

Anthropologie Ornitho

Il cherchait quelque chose comme des rêves perdus, mais il ne trouvait rien"
G. Büchner.

Je suis de Charleroi comme Stefan Zweig est de Vienne - avec une naiveté héroïque.
M. von H.

Ce qu'on est incapable de changer, il faut au moins le décrire.
R.W. Fassbinder

Abandonné tragique, avec tout-le-reste-de-l’Art, à la fosse commune de l’illusion comique...
M. von H.

Artnithorynque

CV ARTISTIQUE

Préhisto’rnitho

%d blogueurs aiment cette page :