« L’incident », téléfilm – retour face caméra, enfin!

4

22 décembre 2016 par L'Ornitho

Petit retour sur un tournage de ce début décembre 2016, six jours dans la « peau » d’un juge assesseur, sur le téléfilm français « L’incident« réalisé par Alain Tasma.

Ça m’aura coûté la tignasse …

img_20161206_235416

A défaut d’être intéressant du point de vue de la performance – je ne suis que « silhouette » (pas figurant, entendons nous bien! ça jamais), aux côtés de Hippolyte Girardot – ça aura mis (un peu) du beurre dans les épinards dirons nous.

Sinon, c’est toujours intéressant de voir le travail du réalisateur sur une scène longue, et le travail des différents comédiens sur le plateau.

Et le Girardot, quel bout en train 😉

Et retourner sur un tournage, ça commençait à me manquer.

Silence, on retourne (sic). Pourvu que ça redure (re-sic)

Advertisements

4 réflexions sur “« L’incident », téléfilm – retour face caméra, enfin!

  1. moi je trouve que c’est la grande classe, d’être sur un plateau et de rien dire ! Seuls les importants savent le prix des mots et laissent le menu fretin s’arranger avec les paroles.
    Tiens, pour Noël, un proverbe sur mesure :
    Assesseur à ses heures, à ses soeurs à seize heure ?
    et qui veut rien dire 🙂

  2. ◘ẅ◘ dit :

    Bonnes fêtes de fin d’année, l’Ornitho !
    J’aime bien l’Hippolyte. Hâte de voir ce téléfilm 🙂

  3. Leodamgan dit :

    Je te souhaite que ça dure, re-dure et même perdure!
    Et aussi une bonne fion d’année!

What did you say ???

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives du Nord (2015-….)

Chris Squire, les hommages !

Anthropologie Ornitho

Il cherchait quelque chose comme des rêves perdus, mais il ne trouvait rien"
G. Büchner.

Je suis de Charleroi comme Stefan Zweig est de Vienne - avec une naiveté héroïque.
M. von H.

Ce qu'on est incapable de changer, il faut au moins le décrire.
R.W. Fassbinder

Abandonné tragique, avec tout-le-reste-de-l’Art, à la fosse commune de l’illusion comique...
M. von H.

Artnithorynque

CV ARTISTIQUE

Préhisto’rnitho

%d blogueurs aiment cette page :