M’enfin … Gaston, 60 ans déjà…

10

12 janvier 2017 par L'Ornitho

Quoi !? 60 … ce grand gamin dégingandé, lui, le lambin incarné serait arrivé à la soixantaine ..?

gaston60ans

Hé oui, l’air de rien, d’une gaffe sur l’autre, d’un repos créateur à l’insolence du rien faire inventif, il y est bel et bien – malgré lui n’en doutons pas – arrivé aux 60. Comme ça, sans faire trop de bruit.

1

Quel blagueur ce Franquin, nous avoir fait croire à cette éternelle jeunesse …

60 ans pétaradants de joie … Gaston Lagaffe,  que de fous rires !!! Je rigole même à penser aux planches avant de les lire. 🙂 🙂 🙂

gaston-lagaffe-de-franquin-1170266539

Inégalable !!! Le génie Franquin. Assurément.

Les 60 ans de Gaston c’est aussi une exposition au Centre Pompidou de Paris

http://www.huffingtonpost.fr/jerome-stern/expo-60-ans-gaston-lagaffe-beaubourg-pompidou/

http://www.lemonde.fr/bande-dessinee/video/2016/12/07/exposition-sur-gaston-lagaffe-un-personnage-culte-aux-60-ans-de-carriere_5044909_4420272.html

ob_6a337e_gaston-lagaffe-02.jpg

Ainsi qu’une émission spéciale Gaston sur la Première radio (RTBF), 22 minutes.

http://www.rtbf.be/auvio/detail_emission-speciale-pour-les-60-ans-de-gaston-lagaffe?id=2172995

gaston-lagaffe

Et nous voila reparti pour 60 années de flemme 😉

Article précédent sur Gaston :

https://capitainecourageux.wordpress.com/2009/08/29/et-vous-votre-heros-denfance-cest-qui/

 [(c) images Franquin / Editions Dupuis.]

Advertisements

10 réflexions sur “M’enfin … Gaston, 60 ans déjà…

  1. Gaston, c’est quand même le flemmard le plus bouillonnant d’idées et d’inventions des soixante dernières années : flemmard, mais pas faignant (tiens, on dirait que grâce à l’Ornitho j’aperçois le bout du paradoxe gastonien 🙂
    pfuuu…

    bon, respect au grand garçon au pull vert : je retourne roupiller !

  2. Leodamgan dit :

    60 ans peut-être, mais il n’a pas pris une ride!

  3. oth67 dit :

    Gaston, c’est un fainéant organisé !
    Je l’adore !

  4. Tuxnux dit :

    Gaston: est-ce bien moi ou lui?

  5. blogadrienne dit :

    grande fan de Lagaffe et de Franquin, j’ai visité l’expo pendant les vacances de Noël et j’ai ri, ri toute seule en relisant des planches que pourtant je connais déjà par cœur 🙂
    (d’ailleurs c’est le sujet de mon billet du jour, quel hasard LOL)

What did you say ???

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives du Nord (2015-….)

Chris Squire, les hommages !

Anthropologie Ornitho

Il cherchait quelque chose comme des rêves perdus, mais il ne trouvait rien"
G. Büchner.

Je suis de Charleroi comme Stefan Zweig est de Vienne - avec une naiveté héroïque.
M. von H.

Ce qu'on est incapable de changer, il faut au moins le décrire.
R.W. Fassbinder

Abandonné tragique, avec tout-le-reste-de-l’Art, à la fosse commune de l’illusion comique...
M. von H.

Artnithorynque

CV ARTISTIQUE

Préhisto’rnitho

%d blogueurs aiment cette page :