Jacques Higelin, ce que je veux en retenir.

40 années d’écoute, depuis mes 13 ans donc ! Sacré Higelin dont je repense, réécoute, redécouvre avec délectation l’ensemble de son œuvre. Plaisir de l’avoir vu – une seule fois (oui!), aussi.

higelin1

Et caetera. Mona Lisa en claque-son (sic), bambins en alerte où têtes en l’air sur fond de cour en oubliettes, la rage en d’dans sur buffet de caviar et champ’ – hold on tight camarade.

Of course. Mais pour moi, c’est le Higelin des années 2000 qui me bouleverse, artistiquement : musique plus engagée, plus rock que jamais, rythmique des mots et du son absolument parfaite, qui communient pour une prise de position, un regard sur la société plus incisif sans perdre en poésie ni qualité ni sophistication de la production et du son.

Génération engagée avec les Bashung, Manset, Christophe, Yves Simon – différemment, là où, mais ça se discute, seul (re-sic) Sheller à échoué ou renoncé. Dignes, tous, d’un Gainsbarre, dans la démarche créative.

Je retiendrai donc les 2 albums suivants :

Coup de foudre en 2010, avec comme morceau phare « Août Put » et, surtout, l’exceptionnel Amor Doloroso de 2006, avec les pièces maîtresses « Crocoddail« , « Prise de Bec » et le morceau titre « Amor Doloroso« .

Le Higelin des « vieux jours », toujours à fond dans l’énergie, la qualité de la prise de parole – sur le fond et la forme. Une rythmique à en faire pâlir la langue anglaise, rien moins.

Extraits choisis :

La vraie maturité, en puissance dans les tranchées de l’âge. Artiste au top.

Publicités

9 réflexions sur “Jacques Higelin, ce que je veux en retenir.

    • Il en faut pour tous 😉

      J’aime l’ensemble, mais ce qui me marque le plus ce sont ces années plus ancrées dans la critique du réel – me semble-t-il.

      Il entre vraiment dans une démarche rock, critique. Et musicalement, au même titre qu’un Bashung ou surtout un Christophe (Bevilacqua), il explore le son. Cf le live Crocodail.

  1. Fan jusqu’au bout des dents de crocoddail, groupie jusqu’au bout des ongles, y’a pas !
    Ce mec là, c’était un véritable génie de l’expression, éclairant de ses illuminations ses admirateurs fascinés.
    Merci capitaine de Vitruve.

  2. J’ai vraiment des choses à ratrapper en ce qui concerne la musique française. Ça se arrête à peu près chez Axelle Red chez moi. Bien que les exports en général Belges pour moi c’est Vaya Con Dios, Van Damme, Cloiseau. 😉

What did you say ???

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s